Scandale ! Cyril Hanouna piège des homosexuels en direct, des poursuites judiciaires envisagées

Scandale ! Cyril Hanouna piège des homosexuels en direct, des poursuites judiciaires envisagées
Cyril Hanouna est à nouveau allé trop loin. En prime time, il a piégé des homosexuels en diffusant une fausse annonce sur un site de rencontre. Taxée d'homophobie ordinaire, la séquence fait l'objet de nombreux signalements auprès du CSA.

Ce jeudi 18 mai, Cyril Hanouna a fait publier une fausse petite annonce sur un site de rencontre gay. Lors de son émission en direct RadioBaba, il a ensuite pris au téléphone des jeunes hommes, tout en adoptant une voix efféminée et en faisant des blagues on ne peut plus douteuses.

Voici l’un des extraits qui circule sur Twitter depuis ce 19 mai :

Une levée de boucliers massive contre Cyril Hanouna

Et depuis les réactions indignées se multiplient sur la Toile, dénonçant le caractère homophobe de cette petite plaisanterie.

L’ex ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, Laurence Rossignol, s’est elle aussi levée contre l’émission, en rappelant qu’en Tchétchénie, les homosexuels étaient actuellement exterminés en raison de leur orientation sexuelle.

Mais d’autres commentaires négatifs ont fait surface.

Des associations se mobilisent pour dénoncer l’émission

Selon le HuffPost qui a contacté SOS Homophobie, cet extrait est « scandaleux ». Le président de l’association, Joël Deumier précise :

Ce sont des propos homophobes. Pour nous c’est une récidive de Hanouna, cela fait plusieurs fois qu’il est pris en flagrant délit d’homophobie. A force de laisser passer de tels propos, on finit par banaliser le discours homophobe.

Le CSA enregistre de nombreux signalements depuis la diffusion de l’émission.

Pour sa défense, Cyril Hanouna a répondu à nos confrères de L’Express :

Il n’y aura jamais aucune séquence homophobe dans mes émissions ! Bien au contraire. Je suis le plus fervent défenseur du Refuge, dont j’ai défendu la cause depuis le début de la semaine, et encore dans l’émission, pour la semaine contre l’homophobie à l’école.

L’association en question entend bien engager des poursuites contre l’animateur de Touche pas à mon poste qui a véhiculé, selon elle, « une image dégradante des personnes homosexuelles en les réduisant à une caricature (…) ».

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.
Potins.net