#TPMP : Au tour de Bertrand Chameroy de subir un méchant canular

#TPMP : Au tour de Bertrand Chameroy de subir un méchant canular

La malédiction Touche pas à mon poste continue. Après Enora Malagré, qui a vu une rumeur comme quoi elle avait été poignardée par son compagnon, c’est au tour de Bertrand Chameroy de subir les foudres d’un petit plaisantin. Sauf que cette fois, ça aurait été lui l’agresseur !

Jeudi matin, la police a reçu un appel d’un chroniqueur de Touche pas à mon poste, que l’on suppose être Bertrand Chameroy, qui aurait tiré sur sa femme avant de s’en prendre à des policiers. Armé et retranché chez lui, il était clairement menaçant. Quand la police est intervenu, il n’y avait évidemment rien et le chroniqueur en question était alors victime d’un nouveau canular.

Le mal se répète pour l’équipe de Touche pas à mon poste, et tout laisse penser qu’il s’agit de Bertrand Chameroy. Le chroniqueur de Cyril Hanouna, de plus en plus populaire aussi bien auprès des téléspectateurs que des autres chaînes de télévision, a laissé un tweet suspect.

Ne laissant que peu de place au doute concernant la victime de ce canular. Reste à savoir s’il prendra aussi mal la chose qu’Enora Malagré, qui a vécu la même situation le 11 mars dernier. Elle s’était alors lâchée sur Olivier Boy, journaliste police et justice de France Info qui avait relayé la rumeur sur son compte Twitter. L’information avait alors fait le tour des smartphones qui ont reçu la rumeur en notification, ce que Enora avait du mal à digérer en pensant à sa mère et ses autres proches.

Plus calme, Bertrand Chameroy ne devrait même pas s’exprimer sur le sujet dans l’émission de D8. Une manière comme une autre de ne pas donner d’importance à ce nouveau phénomène, le « swatting », courant aux Etats-Unis, mais qui fait de plus en plus ses premières apparitions sur les terres françaises.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :
Potins.net