The Voice 7 – Les talents font le show en direct ! Récap’ de l’émission

The Voice 7 – Les talents font le show en direct ! Récap’ de l’émission
Le prime que tout le monde attendait est enfin arrivé! Nos talents ont pu se confronter au direct, une consécration pour ces artistes qui ont su faire le show. À cette étape, deux candidats de chaque équipe sont sélectionnés par les votes du public. Les deux derniers par leur coach. Trois d’entre eux continuent l’aventure, le quatrième la quitte.

Le prime de la semaine dernière clôturait l’étape redoutée des duels.
Ce samedi, c’est la consécration pour nos talents qui accèdent enfin aux directs.
Chaque équipe présente ses quatre candidats qui seront soumis aux votes du public. Les deux talents qui auront recueilli le plus de votes seront qualifiés, les deux autres seront départagés par leur coach. À l’issue de cette émission, l’aventure continuera pour trois d’entre eux, pour le quatrième elle s’arrête. Mais à ce stade, tous peuvent être fiers d’être arrivé jusque-là.

Le prime s’ouvre avec la chanson des talents, leur reprise Can you feel it réunit pour la première fois tous les talents sur scène. Seize candidats tous animés d’une même passion, la musique, la chanson. À la fin du morceau ils sont rejoints par leur coach.

C’est l’équipe de Zazie qui débute la présentation de ses talents.
La première candidate à entrer sur scène est la jeune Maëlle sur une chanson de The Korgis, Everybody’s got to learn sometimes.
Après sa merveilleuse prestation, Zazie donne son avis. La coach est stupéfaite par sa grâce et tient à préciser que « c’est une lycéenne de 17 ans qui a ouvert la scène ce soir ».

Le deuxième talent à se présenter au public est Edouard Edouard sur Lady Marmalade de Patti LaBelle.
Le chanteur a de nouveau offert  une interprétation complètement déjantée. Avec sa reprise version française, Edouard Edouard s’est illustré à nouveau en véritable showman.
Zazie s’avoue bluffée car « c’est l’un de ceux qui a le plus peur. Et puis il y a la lumière, le public et tu transcendes ».

Liv Del Estal est le troisième talent de l’équipe de Zazie à passer sur scène. C’est le titre Michelle ma belle des Beatles qu’elle a décidé de revisiter. Et le pari de la revisite est réussi. La chanteuse nous a offert sa version jazzy qui a su parfaitement mettre en valeur sa voix.

Si avant sa prestation, Zazie qualifiait la voix de Liv de « Funambule qui peut tomber à tout moment », la coach rectifie ce soir « le funambule sait très bien comment rester sur le fil » déclare-t-elle.

L’instant Hot de la soirée

C’est au tour de B demi-mondaine, dernier talent de l’équipe. Pour montrer sa sensualité, la chanteuse rock a choisi Crazy in love de Beyonce version Fifty Shades of Grey sur une idée de Ecco.

Comme à son habitude B-demi mondaine a su marquer les esprits. Avec sa robe rouge, et son interprétation, la rockeuse a su créer son moment. Si elle a débuté sa chanson au piano, elle l’a terminé en embrassant sa danseuse ! L’instant Hot de la soirée a fait son effet.

Comme à son habitude B demi-mondaine a su marquer les esprits. Elle offre l’instant hot de la soirée

À l’issue de sa prestation, Zazie est ravie. « Elle a montré toutes les facettes de la femme. C’est doux, c’est tendre, c’est rock, c’est tout à la fois » déclare la coach fière.
Bluffé aussi, Pascal Obispo surenchérit « c’est une star. On a assisté à un concert, elle est fantastique ».

Il est maintenant temps de découvrir les votes du public. Ils ont choisi B-demi mondaine et Maëlle.
C’est donc à Zazie de départager Edouard Edouard et Liv Del Estal. Et leur coach décide finalement de garder « le seul garçon » de son équipe.

C’est donc Liv Del Estal, le premier talent à quitter l’aventure des directs.

Place à l’équipe de Pascal Obispo. On peut dire que cette année aura été marquée par la fraîcheur et la gentillesse du nouveau coach. Tout au long des primes, l’auteur-interprète de Lucie s’est illustré par son extrême bienveillance à l’égard de ses talents. Ce soir encore, le coach va vivre chacun des directs de ses candidats avec beaucoup de fierté et d’émotion.

Ecco est la première à se présenter. Celle qui ne s’est jamais imaginé là reprend le titre de Eurythmics There must be an angel. Pour son coach, le défi de la jeune chanteuse sera d’occuper la scène.
Pari réussi pour Ecco. Elle illumine la scène par la pureté de sa voix et sa petite silhouette blanche, telle un ange. Un avis que semble partager Pascal Obispo qui fait lever le public pour acclamer son talent. « C’est d’une beauté, d’une pureté, d’une technique… à son âge. Elle nous a montré sa maturité. C’est une chanson qui a une palette de techniques difficiles à passer et elle les passe toutes » affirme-t-il visiblement très fier.

Les mots bleus pour une déclaration d’amour

C’est au tour de XAM HURRICANE de se soumettre aux votes du public. Avec son coach, le rockeur a décidé de choisir Les Mots bleus de Christophe. Une chanson symbolique pour le jeune homme de 23 ans qui confie n’avoir jamais su avouer ses sentiments aux filles qui lui plaisaient.
Sa prestation est un des moments les plus émouvants de la soirée. Avec sa version rock, Xam Hurricane a su dire ses mots bleus avec profondeur. Et il semblerait qu’ils aient une résonance toute particulière ce soir.
À la fin de sa chanson, visiblement très ému et encore habité, le talent d’Obispo tient à prendre la parole à l’attention de Liv.

Il déclare:

C’est Liv qui m’a fait rentrer dans cette émission. Et je tiens à la remercier pour cette aventure incroyable que je suis en train de vivre grâce à elle. Je voulais lui dire que si j’ai aussi bien chanté cette chanson ce soir, si j’ai été aussi chargé c’est parce qu’elle est partie et je veux lui dire que je l’aime

Si les deux candidats ont récemment confié avoir été en couple, ils avaient également révélé que leur histoire s’est arrêtée là où celle de The Voice a commencé. Mais il semblerait que cette déclaration relance le sujet. Nul doute, cette belle déclaration d’amour en direct ne laissera pas indifférente Liv.

Xam Hurricane, sa courageuse déclaration d’amour à Liv

En attendant de découvrir sa réaction, il a rendu son coach fier. Pascal Obispo tient à féliciter son poulain « pour son brin de folie » précisant qu’il « a voulu ouvrir son coeur ce soir avec cette chanson et il vient de nous le prouver encore avec ce petit mot adressé à Liv »

Le troisième talent de Pascal Obispo est Betty Patural. Et pour son direct, le coach choisit Evidemment de France Gall. Si cette chanson mets beaucoup de doutes à Betty, ils semblent s’évanouir à son entrée sur scène.
Entre force et douceur, la chanteuse a su faire sa propre version tout en savourant le moment qu’elle était en train de vivre.

Une prestation saluée pour son travail et son courage par Pascal Obispo et par Zazie.

Moment électro de la soirée

Place au duo électro. Les KRIIL ont réinterprété Nightcall de Kavinsky. Le groupe a offert une prestation musicale et vocale à la hauteur de leur talent. Un moment élécro et émouvant.

S’ils ont quitté l’aventure, leur participation a mis en lumière la musique éléctro

Pascal Obispo a tenu à saluer leur interprétation et précise que « leur participation à The Voice est l’occasion de mettre en lumière la musique électro. Et ce soir ils ont encore livré une vraie performance ».
Nikos en a d’ailleurs profiter pour rendre hommage à une grande figure de l’électro Avicci, récemment disparu à l’âge de 28 ans.

Il est maintenant l’heure des résultats. Et les votes du public donnent Xam Hurricane et Ecco gagnants.
Pascal Obispo choisit de sauver Betty tout en invitant KRIILL à son studio d’enregistrement.

Les KRIILL quittent donc à leur tour l’aventure.

Les directs continuent avec l’équipe de Florent.

Un grand Showman de 16 ans

Raffi Arto est le onzième talent à se présenter. Sur Everybody needs somebody des Blues Brothers, le jeune chanteur offre un des plus grands directs du prime.
Du haut de ses 16 ans, il a réussi le pari de faire le show sur scène, au piano d’abord qu’il maîtrise royalement et de faire danser le public et le jury grâce à son énergie débordante.

Un avis partagé par Florent Pagny qui déclare « Il s’éclate et il nous éclate. Il est né pour faire ce qu’il fait, c’est un showman né. »

C’est maintenant au tour de Hobbs de nous présenter sa version de Le monde est stone de Starmania. Comme à son habitude le chanteur nous livre une prestation habitée et émouvante. Sans doutes l’une des plus belles performances vocales de la soirée.

Encore très ému par l’interprétation de son talent, Florent Pagny déclare :
« Il chante comme il respire. C’est juste un virtuose qui sait vous embarquer avec toutes ses sensibilités.

Gabriel est le troisième talent à entrer sur scène avec une chanson de Shawn Mendès There’s nothing holdin’ me back. Le choix du chanteur n’est pas anodin puisqu’il veut montrer une facette de lui plus moderne. Et si encore une fois le performeur fait le show dans un décor réalisé spécialement pour lui, il va en étonner plus d’un.
C’est le cas de Pascal Obispo qui a avoué ne pas s’attendre à le voir là. Florent Pagny n’est pourtant pas étonné, il décrit son talent comme « intelligent qui sait où sont ses points forts et ses points faibles et qui travaille beaucoup ».

La Mama sur des notes orientales

Le défi pour le quatrième et dernier talent de Florent Pagny est de ne pas en faire trop. Yasmine AMMARI prend donc place et vient elle aussi se soumettre aux votes du public avec sa réinterprétation de La Mama de Charles Aznavour.

La mama sur des notes orientales, un moment marquant et émouvant de ce prime

Sur des notes volontairement orientales, la chanteuse offre un autre moment marquant de la soirée et une grande performance vocale. Sa sublime réinterprétation à laquelle personne n’avait pensé avant elle fait son effet.

Le jury apparaît très ému. Si Florent Pagny la décrit comme une « très grande interprète, Zazie dira quelle est « toutes les femmes de la Méditérannée. Toutes les femmes du sud ».

Place aux votes du public et ce sont Raffi Arto et Yasmine Ammari qui ont recueilli la majorité.

Si le choix s’avère très difficile pour Florent Pagny, le coach décide finalement de garder Hobbs.

L’aventure s’arrête donc pour Gabriel.

L’équipe de Mika vient clôturer cette première soirée des directs.
Le premier talent de l’équipe à se présenter est Sherley Paredes sur Tout va bien d’Orelsan.
Avec son grain de voix singulier et sa magistrale interprétation, la jeune chanteuse offre une magnifique revisite. À tel point qu’elle fait lever le public et le jury.

Sa prestation qui reçoit les félicitations de son coach Mika qui qualifie sa voix de « nouvelle sorte de soleil ».

Au tour de Casanova. Rappelons-le, Casanova avait été rappelé suite à l’éviction de Mennel. Pour son coach, le défi du chanteur et d’assumer sa place qu’il mérite.
C’est donc sur une chanson de When we were young d’Adèle qu’il vient se soumettre aux votes du public. Et le pari est réussi pour le chanteur qui nous livre un peu plus de lui.

À l’issue de sa prestation, Mika déclare « On découvre Casanova. Sa situation est compliquée car on ne l’a pas vu en duel il fallait qu’il assume sa place. Il lui a fallu beaucoup de travail beaucoup de courage. Et j’ai adoré l’autre version de toi. »

Frédéric Longbois fait le grand show « dans sa maison »

C’est au tour du très déjanté Frédéric Longbois de faire le show en direct. Et le moins que l’on puisse dire c’est que lui s’assume comme le prouve son direct sur I am what I am de Gloria Gaynor.
Une nouvelle fois, l’un des « enfants terribles » de Mika a su marquer les esprits. C’est même accompagné des fameuses danseuses du Moulin Rouge qu’il s’est senti le plus à l’aise.

Aux côtés des danseuses du Moulins Rouge, Frédéric Longbois s’est senti à l’aise

Selon Mika « On est allé dans la maison de Frédéric Longbois où tout est possible. Et il montre qu’il y a de la place pour tout quand on le fait avec le coeur » déclare-t-il.

Quatrième et dernier talent de Mika, Guillaume vient clôturer cette première soirée des directs.
Sur No surprises de Radiohead, Guillaume, habillé pour l’occasion en Cosmonaute, nous a offert une belle ballade dans l’espace.

Un avis que semble partager son coach Mika puisqu’il a déclaré « On est parti dans ta planète ».

Sur scène, Guillaume est apparu en costume de Cosmonaute. Il a réussi à nous emmener dans sa planète.

Un prime qui a réservé beaucoup de surprises

Il est temps de découvrir les votes. Et ce sont Casanova et Fréderic Longbois qui étonnent en remportant la majorité des voix du public. Des résultats qui laissent leur coach dans l’embarras pour départager Sherley Paredes de Guillaume.

Après avoir cité les talents qui n’ont pas gagné et ont tout de même poursuivi une belle carrière, Mika choisit de garder Guillaume souhaitant à Sherley Paredes de suivre le parcours de Louane.

Les grands directs se terminent avec de belles performances, de beaux moments de douceur, d’émotions et surtout beaucoup de surprises. Rendez-vous la semaine prochaine pour la suite des aventures que nous avons hâte de découvrir.

Plus sur le sujet

Emission(s) liés à cet article :