#The Island : comment les candidats vivent l’abstinence ?

#The Island : comment les candidats vivent l’abstinence ?
The Island, 28 jours d'abstinence , seriez-vous prêt à relever le défis ? Les candidats racontent leur expériences.

Et si vous étiez bloqués dans une île sauvage sans ressource ? Pensez-vous que vous auriez des envies d’aventures plus piquantes ?

Telle est la question que beaucoup se posent !

Avec le lancement de la troisième saison du programme The Island, lundi 10 avril, on est en droit de se poser la question.
En effet, jusqu’à maintenant le programme a toujours été unisexe ! C’est donc une première de laisser 22 personne donc 11 femmes et 11 hommes perdus dans une île.

Et pourtant, les aventuriers de Koh-Lanta ont depuis le début étés mélanges.

Qu’en est – il de leur libido ?

C’est un aventurier de la première saison qui se confie sur le sujet en toute transparence ! En effet, Jeremy Angelier a participé en tant que cameraman. C’est dans un ouvrage paru le 6 avril 2016, qu’il reviens sur son aventure.

Ayant un petit carnet de voyage, il nous parle de tout de la soif, la faim mais aussi le manque de présence féminine :

À l’écart des gens, loin du confort moderne, privé de nourriture, le manque de tout se fait ressentir. Cela fait par exemple plus de trois semaines que je n’ai pas vu une femme! C’est l’un des aspects sociologiques particuliers de cette première édition de l’aventure, nous ne partageons cette expérience qu’entre hommes.

Pourquoi? Je n’ai pas vraiment de réponse, mais l’absence de présence féminine m’avait intrigué en amont de notre arrivée. L’échange homme/femme est-il incompatible avec une expérience de survie? Ce manque va-t-il avoir un effet déstabilisant? En quittant ma femme, je m’étais demandé ce qu’il en serait de l’abstinence…

Mais, aussi incroyable que cela puisse paraître, mon appétit charnel est proche du néant. Mon corps et mon esprit ont abandonné toute forme de libido. Je n’ai ni désir, ni perspective de désir. En faisant vœu de chasteté forcée, mon corps s’est focalisé sur ses besoins primaires: manger, boire et dormir. Il faut croire que la vie sexuelle en dehors de la reproduction n’est pas tant essentielle à l’homme.

Plus sur le sujet

Emission(s) liés à cet article :

Répondre

Votre adresse email n'est pas publique.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Potins.net