Quotidien : Les deux journalistes arrêtés au Venezuela ont été libérés

Quotidien : Les deux journalistes arrêtés au Venezuela ont été libérés
Les deux journalistes de "Quotidien" arrêtés à Caracas ont finalement été libérés. Une bonne nouvelle annoncé par l'ambassadeur de France au Venezuela.

L’inquiétude était de mise pour les équipes de Quotidien. Et pour cause : Pierre Caillé et Baptiste des Montiers, deux journalistes de l’émission diffusée sur TMC, ont été arrêtés au Venezuela mardi 29 janvier. Une arrestation qui s’est déroulé alors qu’ils couvraient une manifestation en soutien au président Nicolas Maduro.

Yann Barthès confiait, mercredi 30 janvier, sur le plateau de Quotidien :

Il est difficile d’en dire plus au risque d’aggraver leur situation.

Une affaire qui a été prise très au sérieux. En effet, ce jeudi 31 janvier, le Quai d’Orsay confiait « tout mettre en oeuvre » d’obtenir la libération des deux journalistes « dans les plus brefs délais ».

Quotidien : Les deux journalistes libérés et de retour sur Paris

Alors que sur la toile les messages de soutien se multiplient, Romain Nadal, l’ambassadeur de France au Venezuela, a indiqué sur Twitter que les deux journalistes de Quotidien avaient finalement été libérés. Ce dernier a également posté deux clichés où on peut le voir aux côtés de Baptiste des Monstiers et Pierre Caillé. Romain Nadal a également précisé que les deux journalistes étaient « soulagés et un peu fatigués ».

Baptiste des Monstiers et Pierre Caillé doivent quitter le Venezuela dans les heures qui viennent… et ce pour le plus grand soulagement de leurs proches mais aussi des équipes de Quotidien.

Plus sur le sujet

Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !