Miss France 2019 : Voici les règles que doivent appliquer les candidates sur les réseaux sociaux

Miss France 2019 : Voici les règles que doivent appliquer les candidates sur les réseaux sociaux
La compétition Miss France 2019 fait les choux gras des médias. Alors que nous, téléspectateurs et internautes, semblons ébahis face à cette vie de rêve des candidates, qu’en est-il vraiment derrière les coulisses ? Sont-elles aussi libres qu’elles paraissent l’être sur les réseaux sociaux ?

Etre candidate de Miss France 2019, c’est bien mais ce n’est pas de tout repos. En effet, si sur l’écran, les téléspectateurs ont l’impression que les Miss sont traitées comme des princesses, il faut savoir que derrière les coulisses, elles ont un protocole à respecter. En particulier, lorsqu’elles communiquent avec leurs proches, amis ou abonnés sur les réseaux sociaux.

Le comité Miss France 2019 ne veut rien laisser passer

Avant de participer à cette compétition, les jeunes femmes pouvaient gérer leurs comptes comme bon le leur semblait. Toutefois, une fois dans la compétition, le comité Miss France 2019 leur a imposé certaines règles. Ceci, dans le but de tenir secret le déroulement de la compétition.

Par exemple, l’une de ces règles est que les candidates ne peuvent disposer de leurs téléphones que le soir. C’est seulement à ce moment-là qu’elles peuvent aller sur les réseaux sociaux et poster des photos. Là encore, elles doivent se plier à certaines règles du comité d’organisation de la compétition. En effet, les Miss n’ont pas le droit de divulguer ne serait-ce qu’un indice sur la compétition. La seule chose qu’elles peuvent faire, c’est poster des photos d’elles sur le bord de la piscine par exemple. Rien dans leur publication ne doit laisser transparaître la compétition. C’est la consigne sans appel qui leur a notamment été donnée lors du voyage à l’Ile Maurice.

Les candidates ont fait le ménage de leurs comptes sur les réseaux sociaux

Mais ce n’est pas tout. Les Miss ont également dû faire le ménage sur leurs comptes. Si bien que dorénavant, leur compte parait comme neuf. Autre chose, les candidates ont aussi appris à gérer leurs émotions. C’est ce que nous confie notamment Pauline Ianiro, la Miss Rhône-Alpes :

Au début, dès que je voyais un mauvais commentaire, je pleurais. Sur les réseaux, on me disait que j’étais grosse, mastoc, que je n’avais pas le corps d’une miss et que je ne méritais pas mon titre. Aujourd’hui, je m’en fiche. C’est une personne cachée derrière son ordi qui parle sans me connaître. A partir du moment où j’ai ce recul, ça allait beaucoup mieux et j’ai repris confiance en moi.

Vous l’aurez compris, si vous souhaitez devenir Miss, gare à votre Instagram !

Plus sur le sujet

Emission(s) liés à cet article :