Mariés au premier regard : Charlène a vendu sa robe de mariée à un prix incroyable

Mariés au premier regard : Charlène a vendu sa robe de mariée à un prix incroyable
"Mariés au premier regard" lui avait promis une belle histoire d’amour, mais la réalité fut bien différente pour Charlène.

Mariés au premier au regard nous avait fait rêver en nous narrant la rencontre entre Charlène et Florian. Une idylle démarrait, et la belle histoire se terminait par un mariage et une lune de miel. Jusqu’à ce que la mort les sépare ? C’est en tout cas ce que l’on croyait. Car quelques mois après, nous apprenions que le couple s’était séparé. La cause ? La participation du couple à l’émission Les Anges de la télé-réalité. Finalement, seul Florian a décidé de rejoindre le casting. Et si les deux tourtereaux n’en ont au départ pas parlé, c’est la maman de Charlène qui s’en est chargée sur Facebook.

C’est bien à cause des Anges. Charlène n’a pas voulu faire cette émission débile qui pue le sexe. Bon, je vais résumer. Flo a mis Charlène sur un piédestal et, d’un seul coup, il l’a redescendue comme une merde. Elle a tout donné dans ce mariage. Je veux que la vérité soit dite. Il l’a laissée dans le doute jusqu’au dernier moment. Il aurait dû être franc. Ils divorçaient et tout était terminé, mais il a préféré ne rien dire car il avait peur des retours négatifs.

Mariés au premier regard ou la robe du souvenir

En effet, le chagrin passé, Charlène a dû réagir et aller de l’avant. Et son premier pas a été de se débarrasser de sa robe de mariée. Elle s’en était expliquée sur Instagram.

Bonjour à toutes et à tous, J’ai pris la décision mûrement réfléchie, de mettre en vente ma magnifique robe de mariée. J’ai fait le choix de la mettre aux enchères, afin de laisser à tous ceux qui seraient intéressés, d’avoir une chance de remporter ma robe.

Mise aux enchères sur E-bay, la robe est finalement partie pour 8 016 euros. Une très belle somme, mais une maigre consolation pour Charlène et son cœur brisé.

Plus sur le sujet

Emission(s) liés à cet article :