Mariés au premier regard : La belle surprise de Florian à Charlène… coupée au montage !

Mariés au premier regard : La belle surprise de Florian à Charlène… coupée au montage !
Candidat de la saison 2 de "Mariés au premier regard", Florian avait prévu une belle surprise pour son mariage avec Charlène... qui n'a pas été diffusée à l'écran. Découvrez vite de quoi il s'agit !

Ils forment le premier couple de la saison 2 de Mariés au premier regard. Charlène et Florian ont accepté de mener l’expérience jusqu’au bout. Ainsi, ils se sont mariés, sans même se connaître. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les fidèles de l’émission ont assisté à un vrai coup de foudre !

Il faut dire que Florian a tout du mari idéal. Charmant et attentionné, il est également très romantique ! Il avait d’ailleurs préparé une belle surprise pour Charlène. Une surprise qu’elle a pu découvrir lors de la soirée organisée après la cérémonie de mariage… mais qui a été coupée au montage !

De quoi s’agit-il ? C’est dans une interview accordée à Purepeople que Florian s’est confié sur cette délicate attention :

C’est dommage, on ne l’a pas vu dans l’émission mais j’avais préparé une belle surprise pour Charlène : un diaporama dans lequel on a fait défiler des photos de moi et d’elle. Pour moi, c’était le plus beau moment de la cérémonie.

Mais alors, Florian a-t-il pu découvrir son épouse avant leur mariage ? Pour rappel, les couples formés dans Mariés au premier regard ne se rencontrent que le jour de leur union.

Mariés au premier regard : Florian a-t-il pu voir Charlène avant le mariage ?

Le jeune homme a immédiatement dissipé les doutes :

J’ai demandé des photos d’elle enfant et donné des photos de moi enfant pour qu’ils fassent un montage comme dans un vrai mariage. J’ai découvert le diaporama en même temps qu’elle. Je me suis dit que comme on ne se marierait qu’une fois, qu’il fallait qu’on ait un beau mariage comme si on avait tout préparé.

Nul doute que cette surprise a dû faire plaisir à Charlène !

Plus sur le sujet

Emission(s) liés à cet article :
Potins.net