Les audiences du Grand Journal déçoivent

Les audiences du Grand Journal déçoivent

Le Grand Journal était de retour sur le petit écran lundi 7 septembre. Maïtena Biraben faisait elle aussi sa rentrée où elle remplaçait Antoine de Caunes à la tête du programme. Cependant, même avec l’ancienne présentatrice du Supplément, la nouvelle formule de l’émission ne prend pas et ne parvient pas à séduire les téléspectateurs et les audiences déçoivent.

La nouvelle formule du Grand Journal ne prend pas. Et c’est un euphémisme. La douzième saison de l’émission phare et en claire de Canal+, inaugurée par le Premier ministre Manuel Valls, a enregistré des audiences décevantes. Elle a perdu des téléspectateurs de jour en jour lors de la première semaine de lancement, avec à peine 700 000 téléspectateurs en moyenne, selon les chiffres de médiamétrie.

Mais pire encore, les audiences moyennes baissent d’année en année. En 2012-2013, son audience était encore de 1,5 million de téléspectateurs en moyenne (6,8% de part d’audience) puis avait reculé à 1,3 million en 2013-2014 (6,4%) et à 1,1 million (5,5%) en 2014-2015. Désormais présenté par Maïtena Biraben, Le Grand Journal a réuni 918.000 téléspectateurs (5,1% de part d’audience) pour son retour à l’antenne le 7 septembre. Ce relatif bon score est notamment dû à la présence de l’invité, Manuel Valls, qui a attiré bon nombre de téléspectateurs.

Le lendemain, l’audience a chuté à 769 000 téléspectateurs (4,5%). L’émission a continué de dévisser jusqu’à 611 000 téléspectateurs (3,6%) le jeudi 10 septembre, soit seulement 3 jours après le lancement de la nouvelle saison. Ce même jour, l’émission a été battue par le programme de télé réalité de W9 Les Ch’tis VS Les Marseillais (649 000) alors que l’autre talk-show de France 5 à la même heure C à vous, a réuni 744 000 téléspectateurs. Invraisemblable ! Avec l’humoriste Guy Bedos et de l’homme politique Harlem Désir lors de l’émission du lundi 14 septembre, Le Grand Journal s’est très légèrement redressé en réunissant 716 000 téléspectateurs (4%).

Pour cette nouvelle formule, Maïtena Biraben a été choisie cet été par le nouveau patron de la chaîne, Vincent Bolloré, pour remplacer Antoine de Caunes et redresser l’émission déjà en perte de vitesse. L’ancienne présentatrice du Supplément a souhaité ralentir le rythme de l’émission qui était considérée comme trop rapide sous la présentation d’Antoine de Caunes et donc très critiquée.

Mais le talk-show popularisé par Michel Denisot pâti de l’absence des Guignols de l’info qui ne sont plus là pour couper le programme. En effet, depuis le lancement du nouveau Grand Journal, l’émission de Canal+ ne peut plus compter sur les célèbres marionnettes qui sont à l’heure où nous écrivons cet article toujours en vacances. Le retour des Guignols a été reporté vers la fin septembre – début octobre, selon les sources. Ils seront en crypté pour la première fois de leur histoire.

Depuis deux ans, Le Grand Journal est devancé par Le Petit Journal animé par Yann Barthès, avancé à 20h10.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :
Potins.net