L’amour est dans le pré : Françoise revient sur son passé de femme battue

L’amour est dans le pré : Françoise revient sur son passé de femme battue
Avant sa participation à "L'amour est dans le pré" et sa rencontre avec Jean-Marc, Françoise n'a pas été épargnée par la vie. Elle raconte son douloureux passé de femme battue.

Françoise l’affirme, Jean-Marc peut être l’homme de sa vie.

Je me sens super bien avec lui ! (…) on vit ensemble maintenant et j’espère que ça va durer toute la vie. Jusqu’à ce que la mort nous sépare.

Déclare-t-elle à nos confrères de Closer.

Sa gentillesse, son naturel et sa sincérité l’ont touchée en plein cœur. Aujourd’hui, cette femme peu gâtée par la vie profite de tout l’amour que l’agriculteur peut lui donner. Car, dans son passé, les hommes n’ont pas toujours été aussi aimants avec elle…

Frappée durant des années par son mari

Pour Closer, Françoise revient sur ses douloureuses expériences sentimentales avant L’amour est dans le pré.

Jusqu’à présent, je n’avais pas eu de chance avec les hommes…

Révèle-t-elle avant d’ajouter des détails sur son passé auprès d’un mari violent :

Moi, je l’avais dit à ma mère. Je voulais divorcer, mais elle m’a demandé de prendre sur moi parce que ma sœur venait elle-même de divorcer. J’ai demandé de l’aide à mes parents parce que j’avais des enfants en bas âge. Mon père m’a dit “Non, il y a déjà ta sœur. On ne va pas te prendre aussi.” Elle aussi, elle avait été frappée.

Contrainte de rester auprès de son bourreau, ses enfants ont été témoins des coups qu’elle a reçus. Mais elle ne voudrait pas que ses récentes confidences aient un impact sur ses proches.

Je ne voudrais pas que ça pose de problème dans ma famille. Après tout, mes enfants le savent que j’ai été frappée. Surtout mes deux filles puisque ça a commencé quand j’étais enceinte de ma deuxième fille. Mon fils ne doit pas s’en souvenir, il était encore bébé.

Malgré cette première relation sentimentale chaotique, Françoise a gardé espoir. Malheureusement, elle a été victime d’un autre homme violent.

Je me suis toujours dit qu’ils n’étaient pas tous pareils. Sauf que je suis malheureusement tombée sur un autre qui m’a fait la même chose. C’était juste avant Jean-Marc.

Aujourd’hui, la roue a donc tourné pour Françoise !

Plus sur le sujet

Emission(s) liés à cet article :

Répondre

Votre adresse email n'est pas publique.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Potins.net