L’amour est dans le pré : Guillaume, le premier candidat gay, alerte Thomas, le nouveau

L’amour est dans le pré : Guillaume, le premier candidat gay, alerte Thomas, le nouveau
Guillaume, l'ancien candidat gay qui a quitté "L'amour est dans le pré" avant de recevoir les prétendants chez lui a tenu à mettre en garde Thomas, ostréiculteur, qui cherche un homme avec qui partager sa vie.

Thomas, second candidat gay de L’amour est dans le pré s’est présenté aux téléspectateurs ce lundi 22 janvier. D’ailleurs, à cette occasion, Karine Le Marchand s’est illustrée par ses clichés sur les homosexuels, ce qui n’a pas manqué de faire réagir les internautes.

Thomas de « L’amour est dans le pré », phénomène de foire à son tour ?

Guillaume, premier candidat gay du programme en 2015, avait quant à lui abandonné l’aventure avant même le début du tournage chez lui. Récemment interrogé à ce sujet par Voici, il expliquait avoir mal vécu sa participation à l’émission de M6.

J’ai eu l’im­pres­sion d’avoir été un phéno­mène de foire. Et Karine Le Marchand n’ar­rê­tait pas de dire que je n’en étais pas un, mais forcé­ment quand on dit ça en perma­nen­ce…

Selon lui, Karine Le Marchand a manqué d’empathie à son égard.

Quand on est assis, que je me confie sur mon adolescence diffi­cile et sur le fait que j’ai pensé au suicide à cette époque, elle a cette petite larme à l’œil et quand la produc­trice lui dit : ‘C’est bon, c’est dans la boîte’. Elle se lève et rigole. Et moi, j’étais toujours assis, en train de pleu­rer.

De ce fait, Guillaume a tenu à mettre en garde Thomas et lui souhaite le meilleur par le biais d’un entretien pour Closer :

J’ai croisé les doigts d’année en année pour qu’il y ait un autre candidat gay. Je ne le connais pas, mais j’espère pour lui que ça se passera bien et qu’il ne sera pas l’animal de foire de la saison.

A-t-il déclaré.

Thomas, de son côté, est bien conscient qu’il sera observé de près par tous.

Je ne me sens pas représentatif d’une minorité. Je ne suis pas militant et je n’ai aucune cause à défendre.

Et d’ajouter dans une interview accordée au Parisien :

Je revendique l’amour, pas la sexualité. Mais je me suis quand même préparé à focaliser beaucoup d’attention.

Le voilà donc prévenu de ce qui peut l’attendre.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :
Potins.net