Koh-Lanta : Levée de la garde à vue du candidat accusé d’agression sexuelle

Koh-Lanta : Levée de la garde à vue du candidat accusé d’agression sexuelle
Tout le monde en parle depuis vendredi 11 mai. L'annulation du tournage de l'édition 2018 de Koh-Lanta fait actuellement couler beaucoup d'encre et l'affaire est loin d'être terminée.

Scandale dans le milieu de la télé. La prochaine saison de Koh-Lanta a été annulée à la suite d’une plainte de l’une des candidates pour agression sexuelle. Candide Renard, la fille du sélectionneur de l’équipe du Maroc Hervé Renard, a accusé l’un des candidats, Eddy Guyot, de l’avoir agressée sexuellement la nuit du 8 mai 2018, provoquant ainsi  l’arrêt définitif du tournage. Celui-ci nie en bloc les accusations.

La fille du sélectionneur est rentrée en France dimanche 13 mai, accompagnée de la psychologue de l’émission. Elle a été accueillie par sa mère, qui a spécialement fait le déplacement depuis la Côte d’Ivoire.

Selon les informations du Parisien, les faits rapportés par la presse française, dont elle a pris connaissance en rallumant son smartphone, auraient fortement déplu à la jeune fille de 21 ans. Elle jugerait les faits non-conformes à la réalité et serait très en colère. Elle a toutefois déposé plainte pour « agression sexuelle » dès son retour à Paris.

Des versions contradictoires

Eddy Guyot, a atterri lundi 14 mai et immédiatement été placé en garde à vue dans les locaux du SDPJ de Seine-Saint-Denis, selon BFMTV. Il a finalement été relâché sans être inculpé au bout d’un interrogatoire de quatre heures. Bien que l’enquête se poursuive, son avocat Me Jérémie Assous a déclaré :

Aucun motif ne permettait de maintenir mon client en garde à vue. Sa version des faits est parfaitement conforme avec celle des cinq autres personnes qui étaient dans la hutte avec la plaignante Candide Renard. Aucun de ces cinq témoins ne confirme la version de la plaignante.

Selon les informations du magazine Closer, les deux protagonistes de l’affaire n’étaient pas seuls dans la hutte ce soir-là. Ils étaient au moins au nombre de quatre, dont une certaine Aurélie, qui aurait prévenu les médecins de la production car elle se serait sentie mal. Dès leur arrivée, Candide Renard leur aurait confié avoir été victime d’attouchements de la part d’Eddy Guyot. Ce n’est donc pas Candide qui a alerté les secours. Et pour rappel, selon le déroulé du programme, la jeune femme arrivait au bout de son aventure, très affaiblie par les conditions spartiates.

Toujours selon BFMTV, Fabien J. également présent dans la hutte, assure qu’il n’y a eu aucun attouchement ni tentative d’agression sexuelle puisqu’il affirme qu’il était éveillé et ne dormait pas au moment présumé de l’agression.

Candide Renard sera défendue par le cabinet de Me Hervé Temime. Ce dernier défend également Laura Smet dans la bataille juridique qui l’oppose à sa belle-mère Laeticia Hallyday.

 

 

Plus sur le sujet

Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :