Koh-Lanta annulé : Un candidat balance sur les coulisses de cette édition

Koh-Lanta annulé : Un candidat balance sur les coulisses de cette édition
Candidat de la nouvelle édition de "Koh-Lanta", qui a été annulée après cinq jours de tournage, un Parisien balance sur le casting de cette saison... et dévoile les coulisses du jour où tout a basculé.

Il rêvait de participer à Koh-Lanta. Un rêve qu’il a touché du bout des doigts, mais qui a pris fin après la plainte de Candide Renard pour agression sexuelle. Cette dernière a accusé l’un des candidats, un prénommé Eddy Guyot, de l’avoir agressée sexuellement la nuit du 8 mai 2018, provoquant ainsi l’arrêt définitif du tournage.

Candidat lui aussi de cette édition de Koh-Lanta, ce “Parisien, architecte de formation et fou de sports mécaniques” témoigne dans les colonnes de Var Matin. Ainsi, il se confie notamment sur le casting de cette saison… Un casting qui ne l’a pas vraiment convaincu :

J’ai rapidement vu que certains n’étaient pas là que pour le jeu, la compétition, le sport et l’esprit de l’émission. Entre concours de muscles, gamineries et simagrées, je trouvais cela insupportable. Le lendemain, on a constitué les équipes. La mienne, les jaunes, était équilibrée. Dans la rouge, il y avait beaucoup de sportifs. La bleu (Ndlr : dans laquelle se trouvait Candide Renard et Eddy, les deux protagonistes de l’affaire de l’agression sexuelle), on aurait plutôt dit un épisode des Anges de la réalité.

Un point de vue partagé par d’anciens candidats de Koh-Lanta, qui estime que les aventuriers ont de plus en plus le profil de candidats de télé-réalité.

Le jour où tout a basculé

Ce Parisien, dont l’identité n’a pas été révélée, revient également sur le jour où tout a basculé dans l’aventure. Alors que les candidats s’attendaient à disputer une nouvelle épreuve, ils ont vu les membres de la production débarquer sur leur camp :

Ils nous ont expliqué qu’on avait mal compris et qu’on pouvait vaquer à nos occupations, l’épreuve serait le lendemain. Mais le lendemain, quand ils nous ont expliqué que la journée serait libre et qu’ils sont repartis avec les caméras, -“tournage suspendu”-, alors oui, on s’est inquiété. Nous avons eu peur qu’il y ait un blessé grave et qu’on soit contraint d’attendre quelqu’un qui viendrait de Paris pour le remplacer.

Et d’ajouter :

On est venu nous annoncer qu’il y avait eu un problème entre deux candidats. L’un avait atteint à l’intégrité physique de l’autre avec différents degrés de responsabilité. Ils ont dit que cela ne correspondait pas à l’esprit de l’aventure et que le tournage était stoppé.

De retour en France, ce candidat ne cache pas sa colère de voir ainsi son rêve prendre soudainement fin. En revanche, il a tenu à saluer le comportement de Denis Brogniart, “qui a eu un mot pour chaque aventurier”.

Plus sur le sujet

Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :