Koh-Lanta annulé : L’agresseur présumé de Candide Renard s’exprime pour la première fois

Koh-Lanta annulé : L’agresseur présumé de Candide Renard s’exprime pour la première fois
Six jours après l'annulation de "Koh-Lanta" à la suite d'une plainte pour agression sexuelle sur le tournage de la nouvelle saison, Eddy G., l'agresseur présumé, brise le silence.

Il ne s’était pas exprimé pour le moment. Eddy G. est finalement sorti de son silence. Ce forain de 34 ans a été accusé d’agression sexuelle par Candide Renard, lors du tournage de la dernière saison de Koh-Lanta qui a été annulé.

Des faits que conteste le jeune homme, qui clame son innocence dans les colonnes de Téléstar. Il revient pour la première fois sur cette nuit où Candide Renard l’accuse de l’avoir agressée sexuellement.

Eddy G. déclare :

Tous les soirs, j’ai dormi entre un homme et la paroi de la cabane. Candide, elle, était plus loin. Quand les caméramans sont revenus dans la nuit pour nous filmer, je me suis réveillé et Candide était à moitié sur moi. Ça a été filmé et ça me disculpe complètement.

« Je suis suis innocent »

Entendu par la police dès arrivée à Paris, le 14 mai dernier, Eddy G. avoue avoir été « choqué » par cette garde à vue. Il précise toutefois :

J’ai suivi les policiers et, comme je n’ai rien à cacher et que je suis innocent, je n’ai même pas attendu que mon avocat arrive pour commencer à m’expliquer.

Entendue elle aussi par la police, Candide Renard a réitéré ses accusations, mais a toutefois refusé la confrontation avec son agresseur présumé. Aujourd’hui, l’affaire est entre les mains de la justice. Le parquet de Nancy vient d’ouvrir une enquête pour agression sexuelle.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :