Jamel Debbouze agacé par une question de Claire Chazal sur ses origines

Jamel Debbouze agacé par une question de Claire Chazal sur ses origines
Lassé d'avoir sans cesse à se justifier quant à ses origines, Jamel Debbouze n'a pas caché son agacement quand Claire Chazal a évoqué le sujet.

De retour sur scène avec un nouveau spectacle baptisé Maintenant ou Jamel, Jamel Debbouze enchaîne les interviews. Ainsi, il était l’invité de Claire Chazal dans son émission Entrée Libre, sur France 5. L’occasion pour l’humoriste d’évoquer son come-back sur les planches, après six ans d’absence.

Enthousiaste quand il se confie sur son nouveau one man show, Jamel Debbouze l’est beaucoup moins lorsque Claire Chazal aborde le sujet de ses origines. En effet, la journaliste a souhaité l’interroger sur son rôle de porte-parole de la commu­nauté maghrébine, notamment après les attentats. Une question qui a agacé le principal interrogé, comme il l’explique :

Encore aujourd’hui, on est obligé de creu­ser ce sillon. On est obligé de dire fort combien on est français, combien on est né ici, combien on vit les choses exac­te­ment de la même manière que n’importe quel Français de souche. C’est vrai, je le dis souvent, mais c’est schizophrénique que d’avoir l’impres­sion d’être étran­ger dans son propre pays.

« On a le senti­ment qu’on doit en faire deux fois plus »

Français et fier de l’être, Jamel Debbouze regrette de ne pas être perçu comme tel. L’humoriste poursuit :

On a le senti­ment qu’on doit en faire deux fois plus, qu’on doit se justi­fier deux fois plus. Dès lors qu’il y a un mec qui a les cheveux et les yeux noirs, qui vient de Tuni­sie, d’Algé­rie ou du Maroc et qui fait quoi que ce soit, on doit s’expliquer, et c’est vrai que pendant les événe­ments, j’ai été sur-solli­cité, et je l’ai mal vécu, car ça me concerne au même titre que tout le monde. Je suis issu de immigration, je ne le nie pas, j’en suis extrê­me­ment fier. Mais on est en 2017, et vu tout ce qu’on a fait, vu notre histoire commune, ça ne devrait plus être un sujet.

Si l’ambiance sur le plateau était plus crispée suite à cette question, Jamel Debbouze a très vite retrouvé sa bonne humeur. Le comédien a détendu l’atmosphère avec cette petite blague :

Vous avez ni*** l’ambiance, j’étais bien avant cette ques­tion !

Voilà qui est dit.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,