Le Grand Journal : Vague de licenciements à cause de Cyril Hanouna…

Le Grand Journal : Vague de licenciements à cause de Cyril Hanouna…

Il y a de l’eau dans le gaz au Grand Journal. La chaîne Canal+ est bien décidée à faire remonter les audiences de son émission phare. Ainsi, des chroniqueurs ont pris la porte. On vous en dit plus sur la nouvelle version du talk show d’Antoine de Caunes.

Bye Bye Jean-Michel Apathie et Natacha Polony. Deux chroniqueurs phares de l’émission Le Grand Journal sur Canal+ prennent la porte. Tout d’abord Jean-Michel Apathie qui était chroniqueur politique sur la radio RTL a décidé de changer son emploi du temps. Ainsi, il a accepté un contrat chez la concurrence de RTL, Europe 1. Il s’éloigne un peu de son métier de base et deviendra chef d’orchestre d’une émission. Ses interventions radio ne se limiteront donc plus à quelques minutes.

Pour Natacha Polony, elle a eu de belles propositions du côté de chez Paris Première. A la rentrée, elle aura sa propre émission en fin de soirée.

En ce qui concerne, les autres chroniqueurs autour de la table, Le Grand Journal a décidé de ne pas reconduire les contrats de Sébastien Thoen – membre d’Action Discrète et trublion de l’émission – et de Mathilde SerrellAlison Wheeler, la Miss Météo, est en danger. La chaîne a organisé des castings pour la remplacer. Pour l’instant, elle ne sait pas à quelle sauce elle va être mangée. Sympathique.

Ce ne sont malheureusement pas les seuls changements que la chaîne veut faire puisque selon des informations de Pure Médias, près d’une vingtaine d’employés occupant divers postes (fichistes, programmateurs, journalistes, documentalistes…) auraient été remerciés. Il ne s’agit pas de licenciements puisque ces gens avaient des contrats d’intermittents du spectacle.

Et tout cela est la faute de Cyril Hanouna. La production du Grand Journal n’apprécie pas de se faire doubler par Touche pas à Mon Poste. Il n’est pas rare que Cyril et sa bande de chroniqueurs devancent l’émission de Canal+. Face à une baisse d’audience, Renaud Le Van Kim, le producteur, a voulu recentrer l’émission sur l’enquête et l’investigation. Un changement de ligne éditoriale qui devra faire la différence…

Face à une vague de départ, le producteur légitime les départs dans une interview accordée à Pure Médias :

On travaille à un nouveau projet à la rentrée, avec plus d’infos et de show. Il est donc normal de réajuster les équipes plus que d’habitude.

On croise les doigts pour que la nouvelle formule du Grand Journal soit toujours divertissante.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :
Potins.net