#LGJ : Pas de lézard entre Michel Denisot et Maïtena Biraben

#LGJ : Pas de lézard entre Michel Denisot et Maïtena Biraben

Depuis quelques jours, une pastille sur le Festival de Cannes animée par Michel Denisot et censée être diffusée pendant Le Grand Journal est au centre de toutes les attentions. Soupçonnés d’être en froid suite au refus présumé de Maïtena Biraben de voir cette pastille diffusée dans son émission, Michel Denisot dément formellement tout conflit entre eux.

Invité sur Europe 1, hier, Michel Denisot a tenu à s’expliquer suite aux révélations faites par le site de Jean-Claude Morandini, indiquant que Maïtena Biraben aurait refusé de diffuser une courte pastille animée par Michel Denisot durant le Festival de Cannes.

Avouant d’abord être tombé des nues en apprenant la rumeur, l’ancien présentateur du programme phare de la chaîne cryptée ajoute :

J’ai appelé Stéphane Cour­bit (le produc­teur de son émis­sion Conver­sa­tions secrètes) qui, lui, a appelé Maxime Saada (le direc­teur géné­ral du Groupe Canal+). Ce dernier lui a répondu : « Mais il n y a pas de problème ! »

Assurant que sa pastille sera bien diffusée dans Le Grand Journal, Michel Denisot a égale­ment tenu à mettre les choses au clair quant aux rumeurs relatant d’une guerre entre la journaliste et lui :

Je vais lui télé­pho­ner, a confié Michel Deni­sot. Il n’y a pas de problème. On a déjà eu des réunions avec son équipe de produc­tion, donc il n’y a aucun lézard dans cette histoire. À ma connais­sance, en tout cas.

Confronté à des audiences catastrophiques, Le Grand Journal connaît actuellement des difficultés remettant en question son existence à court terme.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :