Eurovision : Bilal Hassani réagit après la diffusion de tweets polémiques sur Israël

Eurovision : Bilal Hassani réagit après la diffusion de tweets polémiques sur Israël
Bilal Hassani, qui doit représenter la France à l'Eurovision à Tel-Aviv, a réagi après la diffusion de tweets polémiques remontant à 2014, dans lesquels il critiquait Israël.

Bilal Hassani assure que ces propos ne sont pas les siens. Le chanteur de 19 ans, qui a été désigné pour représenter la France à l’Eurovision à Tel-Aviv en Israël est sorti de son silence ce vendredi. En effet, des tweets du jeune homme, datant de 2014, ont été exhumés sur les réseaux sociaux. Alors que la guerre faisait rage entre Israël et le Hamas, l’un de ces messages se montre très critique envers Israël. Coupable selon le post de « crime contre l’humanité » en Palestine.

Ces propos ne sont pas les miens

Ainsi, largement relayées sur les réseaux, différentes captures d’écran montrent par exemple le message suivant:

Êtes-vous stupide? Le crime contre l’humanité vient d’Israël.

Or, face à la montée de la controverse, Bilal Hassani a choisi de réagir, dans une vidéo publiée sur Twitter. Et d’emblée il affirme :

Ces propos ne sont pas les miens. Ce ne sont ni mes écrits, ni mes pensées.

En outre, le chanteur précise :

Quand j’avais 14 ans, je n’étais pas le seul à avoir accès à mon compte Twitter. Il y avait plusieurs personnes qui avaient mon mot de passe et il s’est passé des choses qui étaient hors de mon contrôle et de ma connaissance.

Il reconnaît également :

Je n’ai pas fait attention à nettoyer, à vérifier et à re-vérifier. C’était une erreur de ma part.

Fake news et haters

Enfin, il regrette une polémique « mal intentionnée » :

Mais c’était surtout une opportunité pour tous les haters et pour toutes les personnes mal intentionnées de propager des fake news. Bientôt vous pourrez peut-être voir des choses orchestrées, des montages où je dis des choses homophobes alors que ça n’a aucun sens.

Continue-t-il, expliquant qu’il a déjà vu des faux se propager sur les réseaux sociaux.

Et Bilal Hassani de conclure:

La seule chose que je peux dire c’est que même si c’était vraiment arrivé, j’avais 14 ans. Et on peut tous faire des grosses grosses grosses bêtises, mais la réalité dans tout ça c’est que je n’ai même pas à vous dire cela parce que c’est faux. Je n’ai jamais dit ou pensé ça. Je garde toujours les mêmes valeurs: on devrait tous pouvoir vivre en paix, partager nos cultures, malgré nos différences de sexe, de religion ou autre.

Certains de ses détracteurs, et notamment Damien Rieu, un militant d’extrême droite, avaient diffusé plus tôt dans la journée des captures de prétendus anciens tweets, qui aujourd’hui ne sont plus visibles sur le compte de Bilal Hassani. Face à ces attaques, de nombreux internautes sont en revanche venus défendre le jeune homme. Certains ont cherché à prouver que certaines captures d’écran étaient manifestement truquées.

Et ce grossièrement, avec par exemple une date en français et un horaire en anglais.

Dans le même temps, contacté par Télé Star, France 2 s’est refusée à tout commentaire pour le moment sur cette polémique.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !