Cyril Hanouna se fait sévèrement remonter les bretelles par son patron Vincent Bolloré

Cyril Hanouna se fait sévèrement remonter les bretelles par son patron Vincent Bolloré
Vincent Bolloré, le PDG du groupe Canal+ et patron de Cyril Hanouna, a fini par sortir de son silence 15 jours après le canular téléphonique jugé homophobe au cœur de toutes les polémiques. Il condamne fermement cet acte et recadre son animateur vedette.

Deux semaines après la diffusion d’un extrait jugé homophobe dans l’émission Radio Baba de Cyril Hanouna, le grand patron du groupe Canal+ a pris position contre l’animateur. Il faut dire que le canular téléphonique du trublion du PAF coûte cher à la chaîne C8. La polémique qu’il a suscité a fait fuir de nombreux annonceurs. Les pertes financières sont colossales selon le Figaro. En tant que PDG, Vincent Bolloré paie donc les pots cassés. Et cela n’est pas du goût de l’homme d’affaires qu’il est.

Pour Vincent Bolloré, Cyril Hanouna “a fait une bêtise”

Dans une interview accordée au Figaro économie, le milliardaire français ne minimise pas la gravité des faits et tape sur les doigts de l’animateur de Touche pas à mon poste.

Il a fait une bêtise, il a dit une plaisanterie qui franchement n’était ni à faire, ni à refaire, il s’est excusé deux fois, qu’est-ce que vous voulez que je fasse ? Je ne peux person­nel­le­ment rien faire de plus que de dire : Voilà, on va serrer les dents et on va conti­nuer.

Confie-t-il.

Même s’il n’envisage aucune sanction pour le moment, Vincent Bolloré veille au grain. Pour sûr qu’il ne va rien laisser passer à son animateur star si son émission enregistre des audiences en baisse… Il faut dire qu’il a misé cher sur son poulain.

En 2015, approché par TF1, Cyril Hanouna avait finalement décidé de rester sur C8. La raison principale ? Un énorme contrat de 250 millions d’euros sur cinq ans. Il se doit donc d’être rentable sinon gare aux conséquences !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :