#LGJ : Canal+ confirme la nouvelle tête de l’émission

#LGJ : Canal+ confirme la nouvelle tête de l’émission

Canal+ a confirmé ce matin du mercredi 12 août qui sera aux commandes de son émission phare, Le Grand Journal. Il s’agit de Maïtena Biraben qui officiait déjà sur la chaîne cryptée. Un choix stratégique qui va permettre de relever les audiences en baisse lors de la dernière saison.

Le Grand Journal va avoir un nouveau présentateur… enfin, une nouvelle présentatrice. Celle-ci est bien connue des téléspectateurs de Canal+ puisqu’il s’agit de Maïtena Biraben. Celle qui animait Le Supplément, émission du dimanche de 13h à 14h30, était pressentie pour prendre la succession d’Antoine de Caunes. C’est la chaîne elle-même qui a confirmé l’information sur compte Twitter.

A la tête du talk-show dominical depuis son lancement en septembre 2012 (initialement programmé le samedi et le dimanche avant de n’avoir lieu que le dimanche), Maïtena Biraben réalisait de bonnes audiences. Accompagnée de sa bande de chroniqueurs et journalistes, comme l’humoriste belge maître de la langue française Stéphane de Groodt, ou encore le trublion impertinent Cyrille Eldin, elle attirait environ un million de téléspectateurs devant leur poste de télévision. Elle avait même réalisé un record d’audience (estimé à 1 789 000 de personnes branchées sur la chaîne cryptée) lors de l’interview des 3 ans de mandat du président de la République François Hollande.

Le choix de Canal+ est donc stratégique. En perte de vitesse, Le Grand Journal a vu son audimat diminuer de saison en saison. La faute de D8 (pourtant propriété du Groupe Canal) et de l’émission Touche pas à mon poste animée par Cyril Hanouna, considéré depuis quelques années comme étant l’un des meilleurs animateurs du PAF (Paysage Audiovisuel Français). Toutes les deux positionnées en acces prime time (case cruciale pour les chaînes télévisées), TPMP avait séduit de plus en plus le public vampirisant les téléspectateurs du Grand Journal (qui, pour la plupart n’ont pas apprécié le départ de Michel Denisot en juin 2013 et qui n’ont pas accroché avec la « formule De Caunes ») et battant régulièrement des records d’audience.

La tâche s’avère donc difficile pour Maïtena Biraben qui a cependant la confiance de sa direction. Rendez-vous à la rentrée pour voir s’il y a eu un « effet Biraben ».

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :