Bilal Hassani : le chanteur fait part d’un regret au sujet de ses tweets polémiques

Bilal Hassani : le chanteur fait part d’un regret au sujet de ses tweets polémiques
Dans la tourmente depuis que d'anciens messages partagés sur Twitter ont refait surface, Bilal Hassani s'est de nouveau expliqué sur cette polémique. Le chanteur a récemment assuré à Cyril Hanouna qu'il partageait à l'époque son compte "avec des gens qu'[il] n'a jamais rencontré dans la vraie vie".

Devenu la cible d’attaques homophobes et racistes depuis sa participation à Destination Eurovision, Bilal Hassani s’est récemment retrouvé au cœur d’une nouvelle polémique.

D’anciens tweets du jeune artiste de 19 ans ont en effet été exhumés sur les réseaux sociaux. Dans ces derniers, l’interprète de Roi affirme notamment qu’Israël est responsable de « crime contre l’humanité ».

Dans la foulée, Henri Leroy, sénateur Les Républicains, a demandé à ce que le représentant de la France à l’Eurovision soit exclu du concours. L’homme politique estime que Bilal Hassani a participé à « la banalisation du terrorisme » à cause d’une vidéo publiée l’été dernier. Dans cette dernière, le chanteur parodie d’autres images devenues virales en chantant « La France a vraiment souffert, attentat par-ci, attentat par-là, wouuuu ! »

Bilal Hassani déplore le fait de ne pas avoir « été attentif à [ses] réseaux sociaux »

Alors qu’il s’était déjà expliqué dans une vidéo Twitter vis-à-vis de ces messages, Bilal Hassani a tenu à se justifier à la télévision. Le lundi 4 février, Cyril Hanouna a en effet dévoilé dans Touche pas à mon poste un entretien exclusif réalisé avec le chanteur. Dans ce dernier, l’interprète de Roi déclaré notamment :

Le seul regret que j’ai, c’est de ne pas avoir été attentif à mes réseaux sociaux, à mes mots de passe […] Ce sont des choses que nos parents nous disent tous les jours…

Le trublion de C8 lui a ensuite demandé, comme le rapporte le site de Télé-Loisirs :

C’est toi qui a fait ces tweets ?

Au sujet des messages sur Israël, Bilal Hassani avait déjà expliqué qu’il avait 14 ans lorsque ces tweets ont été publiés. À l’époque, il n’était pas le seul à avoir accès à son compte Twitter, comme il l’a de nouveau assuré à l’animateur de TPMP :

Le compte que je partageais, c’était un compte qui était partagé avec des gens que j’ai jamais rencontré dans la vraie vie.

Le chanteur a ensuite conclu :

Je parlais avec des anonymes et je leur faisais totalement confiance. C’était une grosse erreur.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !