La Villa des cœurs brisés 3 : Maeva raconte sa descente aux enfers

La Villa des cœurs brisés 3 : Maeva raconte sa descente aux enfers
Ancienne candidate de Secret Story 10, Maeva, de retour dans La Villa des cœurs brisés 3 a connu une adoles­cence tragique. Elle raconte.

Maeva a rejoint La Villa des cœurs brisés 3 suite à sa relation en dents de scie avec Marvin, qu’elle a rencontré dans Secret Story 10. Au micro du blogueur Sam Zirah pour Public, elle revient sur les moments difficiles de sa jeunesse.

Maeva, agressée et internée

En effet, la jeune femme a subi une agression sexuelle à la sortie de l’école alors qu’elle n’avait que 14 ans.

Ça a été très diffi­cile. […] Dans la rue, j’étais terro­ri­sée, il a eu le temps de me désha­biller pour voir ma poitrine et la toucher. Il est allé telle­ment vite. J’ai hurlé, il est parti en courant et a agressé une autre jeune fille qui sortait de mon collège.

C’est à cette même période que sa famille connaît une situation financière délicate. Elle, sa mère, son frère et son beau-père vivent alors dans un logement insalubre. C’est également à cette même période que Maeva apprend que celui qui l’a élevée n’est pas son père biolo­gique. Cette accumulation d’épreuves et de révélations chocs l’a font finalement sombrer.

Vers l’âge de 15 ans, j’étais tota­le­ment vidée. Je ne ressen­tais plus rien, je n’aimais plus personne. J’étais bien entourée mais je me sentais toujours à part. […] J’avais envie d’ar­rê­ter de vivre. Quand t’es adoles­cent, tout est décu­plé et t’as l’im­pres­sion que tu ne vas jamais te sortir de tout ça.

Raconte Maeva.

Pire, à 17 ans, elle se retrouve internée dans un hôpital psychia­trique.

Je ne contrô­lais plus mon corps. Ma mère a dû appe­ler les pompiers, je ne pouvais plus respi­rer. […] Ils m’ont amenée voir une psy parce qu’une crise d’an­goisse, ça vient de quelque chose de plus profond. J’ai pu parler et elle m’a dit “Je pense qu’il est mieux pour toi que tu fasses une pause, qu’on te mette dans un endroit où tu sera décon­nec­tée du monde.” Un hôpi­tal psychia­trique comme on dit.

Aujourd’hui, la jeune femme s’est reconstruite et va mieux.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :