Ricardo Pinto et Nehuda, violents avec leur fille ? Ils parlent pour la première fois !

Ricardo Pinto et Nehuda, violents avec leur fille ? Ils parlent pour la première fois !
Ricardo Pinto et Nehuda se sont confiés au magazine "Public" pour la première fois depuis leur audience avec le juge pour enfants. Découvrez leur version des faits.

Le 27 juin 2017, le temps s’arrêtait pour Ricardo Pinto et Nehuda. Le Parisien révélait que les deux candidats de télé-réalité étaient placés en garde à vue suite à un accident survenue avec leur fille Laïa. Selon nos confrères, le couple à la relation tumultueuse se serait disputé et dans un élan de colère, le grand gagnant de Moundir et les apprentis aventurier 2 aurait lancé son téléphone sur son bébé. Une erreur de trop puisque Laïa a dû être admise à l’hôpital pour fractures et ecchymoses au visage.

LES SERVICES SOCIAUX S’EN MÊLENT !

S’en est évidemment suivie une enquête poussée afin de déterminer si les parents avaient eu recours ou non à des « violences volontaires ». Le 7 juillet 2017, la justice a tranché et c’est Jeremstar qui nous a informés de son verdict. Le blogueur expliquait que le juge pour enfants a finalement reconnu qu’il s’agissait d’un accident et que les blessures de la fillette n’étaient en aucun cas volontaires mais accidentels.

De son côté, Nehuda a totalement été blanchie. Pour Ricardo, ce n’est que le début des problèmes. En effet, si ce dernier n’a pas commis de violence volontaires, il n’en reste pas moins que le juge a décidé de que ce dernier ne devait plus vivre sous le même toit que sa fille et qu’il ne la verrait qu’en présence d’un médiateur.

Quelques semaines après cette audience, c’est auprès du magazine Public que les amoureux ont décidé de donner leur version des faits. Une version qui ne ressemble pas du tout à l’histoire initiale. Selon eux, ils se trouvaient bien dans la voiture pour rentrer du Sud de la France lorsqu’ils se seraient arrêtés sur une aire de repos. Nehuda confie :

Je tenais Laïa dans mes bras quand j’ai demandé à Ricardo mon téléphone. Il me l’a lancé et le téléphone a atterri sur le visage de notre fille. On n’était pas du tout en train de se disputer, c’était un geste anodin et pas réfléchi, c’était sans faire exprès.

« LAÏA N’ETAIT PLUS CONSCIENTE »

Plus loin dans l’entretien, Nehuda explique que la petite Laïa s’est mise à pleurer. Son instinct de mère se serait alors mis en marche puisque cette dernière se serait mise à hurler de peur. Très vite, Ricardo a tenté à son tour de calmer son enfant. Malheureusement, la partie droite du visage de la fillette a commencé à gonfler. Pire encore, la petite a perdu connaissance. Conscient de la gravité de la situation, ils auraient immédiatement contacté les pompiers puis le samu avant de se rendre vers l’hôpital le plus proche.

Deux jours après les faits, la police est venue à leur domicile. En effet, en France lorsque l’ont soupçonne une violence sur un enfant, les services sociaux prennent le relais et veulent des explications. La chanteuse confie :

Quand la police est venue, on nous a prévenus qu’on ne reverrait pas notre fille pendant 48 heures. Le stress. On n’était pas préparé à être embarqués (…) On a été séparé, chacun dans une cellule. C’est pour éviter qu’on accorde nos versions.

De son côté, Ricardo Pinto accuse encore le coup. Ce dernier se sent cruellement coupable. En effet, il est conscient que c’est lui qui a commis cet acte accidentel. Aujourd’hui, sa priorité est que Laïa « s’en sorte sans séquelles ».

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.
Potins.net