#LesAnges6 : La villa saccagée par les candidats

#LesAnges6 : La villa saccagée par les candidats

La presse australienne parle en ce moment de l’émission Les Anges de la télé-réalité 6, mais les articles sont loin d’être élogieux…

En titre d’article, nous pouvons ainsi lire sur l’un des journaux australiens :

La luxueuse propriété de Kookaburra où a été tournée le Big Brother français est à vendre.

Certes, il y a erreur sur la comparaison des Anges 6 avec Big Brother, mais il n’en reste pas moins que la propriété est à vendre. Cependant, le propriétaire est loin d’être content car avant de pouvoir se séparer de sa villa, il a du employer des moyens, surtout financiers.

En effet, selon ses dires, les candidats auraient saccagé sa demeure et d’importants travaux ont du être faits. Il explique avoir constaté en rentrant :

D’importantes dégradations sur les murs, les meubles, dans le jardin, etc.

Le bureau du New South Wales National Parks & Wildfire a même indiqué que le propriétaire a tenté de renter en contact avec la production des Anges 6 pour avoir des explications ou trouver un arrangement, mais en vain.

Le propriétaire a indiqué que son avocat a tenté de communiquer avec la société de production mais sans succès. En effectuant des recherches, ils ont constaté que des problèmes similaires s’étaient produits par le passé dans d’autres maisons dans d’autres pays.

Mais ce n’est pas tout. Le détenteur de cette demeure située sur un parc de plusieurs hectares, n’a même jamais été informé de la présence du kangourou, Sydney. Il affirme qu’il n’a jamais voulu aller à l’encontre de la loi australienne en acceptant illégalement dans sa maison cet animal sans licence.

La production des Anges de la télé-réalité 6 semble donc avoir totalement disparu pour répondre aux demandes de cet homme et laisse un propriétaire qui doit assumer les conséquences des bêtises des Anges… Ce n’est pas comme ci la production manquait d’argent !

Super fair-play !

Plus sur le sujet

Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article : ,