Les Marseillais : Qui est l’interprète du générique ?

Les Marseillais cartonnent sur W9 depuis maintenant près de cinq ans. Vous vous demandiez certainement quel était le nom de l'interprète du générique qui n'a pas changé depuis la première édition de la saga en 2012 ? Auquel cas, voici la réponse !

Les aficionados des Marseillais connaissent bien la chanson, qui s’intitule Te Fuiste, « Tu es partie » en français. C’est l’histoire d’un homme qui demande à sa petite amie de revenir vers lui dans un mélange d’espagnol et d’anglais, le tout sur un rythme très entraînant :

Te fuiste ! Yo no se lo que le pasa a esa nena linda, por esa cabeza loquita. Cada vez que la veo se moja los labios, mi corazón se me agita. Don’t forget me baby. Do you remember me? Por favor no te vayas mi nena querida y apiádate de mi. No se lo que pasa, sin ti no puedo vivir. If you leave me my baby I need you my honey. No te vayas de aqui…

Eh bien, pour ceux qui veulent savoir, le générique est interprété par Jose de Rico et Henry Méndez. Le premier est DJ et auteur-compositeur espagnol qui a collaboré avec plusieurs artistes hispanophones. Il a ensuite commencé à produire des chansons en 2009.

Henry Méndez quant à lui, est un chanteur de reggaeton et latin dance d’origine dominicaine très populaire en Amérique du Sud. Sa collaboration avec Jose de Rico lui a notamment permis d’accéder à la renommée internationale. Avec des titres tels que Te Fuiste ou Rayos de Sol, il leur a été facile d’enflammer les dancefloors !

Un hit dans les charts espagnols

Te Fuiste, sorti à l’origine en 2012, a déjà 5 ans et a eu un énorme succès en Espagne avant de devenir un tube international, notamment en Europe. Le morceau a ensuite été choisi par la maison de production Barjabulle, qui s’est occupée de la création du générique du célèbre programme de W9.

Sur YouTube, la vidéo originale du clip mise en ligne le 25 juillet 2012, a déjà été visionnée près de 5 millions de fois.

 

Plus sur le sujet

Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :
Potins.net