Les Anges 10 : La soeur de Sarah Van Elst en colère « De notre côté, Sarah n’existe pas »

Les Anges 10 : La soeur de Sarah Van Elst en colère « De notre côté, Sarah n’existe pas »
Les relations entre Sarah Van Elst et sa famille seraient plus que tendues. Sa sœur lui reproche de nier l’implication de son père dans sa vie.

Sarah Van Elst n’est pas forcément la candidate des Anges 10 la plus aimée au sein de la villa. Dans une récente interview accordée à PureBreak, la jeune femme en avait profité pour revenir sur son passé douloureux, marqué par l’absence d’un père. Elle avait déclaré que ce dernier l’avait abandonnée alors qu’elle n’avait que 3 ans.

Face à de tels propos, sa sœur a contacté nos confrères pour rétablir la vérité.

Sarah Van Elst la menteuse ?

Jennifer, la sœur de Sarah, a exprimé sa colère en déclarant que ce qu’avait dit la candidate à propos de son père était « faux ». La jeune femme a alors défendu ce dernier, affirmant qu’il avait tout fait pour ses enfants et qu’il adorait Sarah.

C’est moche parce qu’elle était là à son enterrement en 2007, mais elle n’est pas venue déposer une fleur sur sa tombe. Elle savait qu’il était mourant et elle ne s’est jamais donné la peine de se déplacer pour lui.

Ce n’est pas tout. Sarah aurait toujours été en contact avec son père.

Il lui payait ses pensions alimentaires tous les mois. Il faut arrêter. Quand elle dit qu’elle aurait aimé lui poser des questions, elle aurait eu tout le temps de lui poser des questions, mais jamais elle n’a pris la peine de le faire. Quand elle l’appelait, ce n’était que pour des insultes et des méchancetés.

Elle aimerait qu’elle laisse leur père reposer en paix, n’étant plus là pour se défendre.

On peut plus dire que ce sont ses enfants qui l’ont abandonné et non lui. J’ai vu mon père pleurer sa fille Sarah.

Jennifer termine en déclarant :

De notre côté, Sarah n’existe pas. Ça me brise le cœur pour mon père car je l’ai enterré seule. J’ai essayé de joindre Sarah, mais elle ne me répond pas. Elle a répondu à ma fille hier, mais c’était des insultes.

Ambiance…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :