10 couples parfaits 2 : l’un des candidats a joué dans des films pornos

10 couples parfaits 2 : l’un des candidats a joué dans des films pornos
Voir le diaporama
2 Photos
10 couples parfaits 2 un candidat a joué dans des films pornos 1
10 couples parfaits 2 : l’un des candidats a joué dans des films pornos
10 couples parfaits 2 un candidat a joué dans des films pornos 1

10 couples parfaits 2 un candidat a joué dans des films pornos 2
10 couples parfaits 2 : l’un des candidats a joué dans des films pornos
10 couples parfaits 2 un candidat a joué dans des films pornos 2

L’un des candidats des 10 Couples parfaits 2 a joué dans des films pornos. Découvrez ses photos ainsi que sa vidéo sulfureuse.

Jeremy Prudhon est l’un des candidats qui cherche son âme sœur dans les 10 couples parfaits 2. Cette émission de téléréalité présentée par Elsa Fayer est diffusée actuellement sur TFX.

Si le jeune homme de 30 ans s’est présenté comme coach sportif à Paris, il a également un passé sulfureux. En effet, il y a quatre ans, Jeremy Prudhon posait nu pour Exterface, un studio de photos érotiques français.

Des films pornos

Selon le site Pure!Médias, ce candidat de téléréalité a également accepté de jouer des scènes de masturbation pour des labels pornos comme Homopunk et Frenchguyz. Ainsi, en 2013, le jeune homme qui cherche toujours son « match parfait » était plus connu sous le pseudo d’Alex Apocalypse. Ses vidéos sont d’ailleurs toujours en vente pour 22,99 euros sur le site.

La description de la vidéo peut prêter à sourire. En effet, Jeremy Prudhon est décrit comme :

Chers adorables admirateurs. Permettez-moi de vous présenter une personne plus chaude qu’un volcan sicilien : Alex Apocalypse. Sa vidéo est si incroyablement sexy que les paumes de vos mains vont vous brûler pendant des jours, après l’avoir visionnée. Attention, si vous êtes sensibles à ce qui est sexy, vous devriez consulter un médecin avant de regarder cette vidéo.

 

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :