Prince George : Sa sécurité a été renforcée après la menace de l’État Islamique

Prince George : Sa sécurité a été renforcée après la menace de l’État Islamique
Après avoir été menacé par l’État Islamiste, la sécurité a été renforcé par la famille royale. Tous les détails sur cette prise de mesure ici ....

Le Prince George, fils aîné du Prince William et de Kate Middleton, a été la cible d’une menace proférée par un sympathisant de l’Etat Islamique le 31 mai dernier. Depuis, la famille royale a décidé de renforcer la sécurité du petit.

Résistance face à l’intimidation

Le sympathisant de L’État Islamique n’est autre que Husnain Rashid et selon les informations publiées par TMZ, ce dernier aurait incité l’EI à s’en prendre au prince George. Refusant de céder à la pression et à la peur, ses parents, ne comptent pas l’isoler et continuerons à le faire apparaître en public. Cependant, même si la résistance est de mise, la sécurité a été revue et augmenté notamment dans l’école du petit garçon et lors de ses promenades à l’extérieur.

Ainsi, l’école de Thomas’s Battersea verra se mettre en place des équipes supplémentaires devant son institution. Le site américain rapporte également que plusieurs officiers de police seront présents lors de ses sorties avec Kate et Carole Middleton, sa grand-mère.

Encore une fois, la famille royale décide de se montrer ferme face à de telles menaces et ne compte pas empêcher le jeune garçon de participer à la cérémonie qui a lieu ce week-end au Palais de Buckingham. Pour assurer la sécurité de tous, la sécurité y sera également renforcée.

Passage aux aveux

Husnain Rashid, sympathisant âgé de 32 ans, après avoir nié les accusations à son encontre, a fini par avouer la vérité sur ses motivations. Ainsi, il révèle qu’il a délibérément incité L’État Islamique a choisir comme cible le prince George.

Des preuves l’incriminant ont d’ailleurs étaient publiées par le Guardian montrant que ce dernier avait posté en ligne plus de 300 000 messages de propagande demandant aux terroristes de d’attaquer au prince George. Une attaque qu’il aimerait voir commise dans l’école du petit garçon d’à peine 4 ans.

Son jugement est prévu le 28 juin prochain, il risque une peine d’emprisonnement à perpétuité pour préméditation d’actes terroristes et incitation au terrorisme.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : , ,