Meghan Markle, enceinte et sous haute surveillance, elle annule son voyage en Zambie avec le prince Harry

Meghan Markle, enceinte et sous haute surveillance, elle annule son voyage en Zambie avec le prince Harry
Le prochain voyage à l’étranger, prévu en Zambie, du duc et de la duchesse de Sussex se fera sans Meghan Markle.

Enceinte et très fatiguée, voire épuisée, Meghan Markle a choisi d’agir avec prudence. Ainsi, alors que le couple devait se rendre en Zambie, la duchesse de Sussex a choisi de rester sagement au Royaume-Uni.

La crainte du virus Zika

Après leur tournée très glamour en Océanie, c’est cette fois seul que le Prince Harry se déplacera lors de son prochain voyage officiel, le 25 et 26 novembre prochain. Meghan Markle préfère éviter ce déplacement, non seulement pour se reposer, mais aussi par peur du virus Zika.

En effet, en évitant la Zambie, la future maman protège sa santé, mais également son futur bébé. Rappelons que Zika peut notamment provoquer une microcéphalie chez le fœtus d’une femme enceinte atteinte.

Aux dernières nouvelles, du côté de la Zambie, on pensait devoir accueillir le prince Harry et Meghan Markle. Mais Meghan est épuisée. Et a très peur de voyager dans un pays où il existe un risque, même mineur, de contracter le virus Zika. Ce qui est compréhensible.

A confié une source au tabloïd The Sun.

En attendant le retour de son prince, Meghan Markle devrait profiter de quelques moments privilégiés avec sa mère, Doria Ragland. En effet, la sexagénaire californienne devrait rester au Royaume-Uni quelques temps.

Il se murmure même que la future grand-mère s’apprêterait à s’installer plus longuement en Grande-Bretagne, après l’accouchement de la duchesse de Sussex. Elle devrait notamment l’assister avec son bébé. Selon Gala, Doria Ragland aurait même entamé des cours dans un établissement spécialisé dans l’enseignement des soins pour bébés, à Pasadena, un quartier de Los Angeles.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : , ,