Meghan Markle a t-elle voulu éviter Donald Trump lors de sa venue en Grande-Bretagne ?

Meghan Markle a t-elle voulu éviter Donald Trump lors de sa venue en Grande-Bretagne ?
Lors de sa visite à la Reine Elisabeth II au château de Windsor ce vendredi 13 juillet, Donald Trump n'aura pas rencontré le Prince Harry et son épouse Meghan Markle. Le Duc et la Duchesse de Sussex manquaient-ils réellement de disponibilité, ou ont-ils souhaité adresser un message implicite à l'actuel locataire de la Maison Blanche ?

Donald Trump s’est rendu la semaine dernière en Angleterre pour s’entretenir avec la Première Ministre Theresa May des modalités du Brexit et de la question de l’accueil des migrants en Europe. Au cours de son premier séjour sur le sol britannique, le Président des États-Unis n’a pas dérogé au traditionnel thé avec la Reine d’Angleterre. Invité ce vendredi 13 juillet au château de Windsor, Donald Trump a donc passé un moment avec la souveraine, ne manquant pas d’écorner le protocole royal en marchant devant elle lors du passage en revue de la garde d’honneur.

Mais la maladresse du président n’était pas la seule chose qu’appréhendaient les Britanniques. En effet, Meghan Markle, récemment mariée au Prince Harry est américaine et, comme de nombreuses actrices et personnalités d’outre-Atlantique, elle ne porte pas vraiment Donald Trump dans son cœur.

Meghan Markle a quitté les Etats-Unis après l’élection de Trump

Car si la Duchesse de Sussex n’est plus censée exprimer publiquement ses opinions politiques, elle n’a pas manqué de faire connaître son inimitié à l’égard du chef d’État lorsqu’elle était encore simple citoyenne. Féministe, elle aurait qualifié le candidat à l’élection présidentielle de « misogyne » et de « clivant », en références aux accusations d’agressions sexuelles dont il a fait l’objet et à ses déclarations controversées sur les étrangers et les immigrés.

La star de la série Suits aurait même envisagé de ne plus retourner vivre aux États-Unis si jamais le magnat de l’immobilier venait à être élu. Elle s’était d’ailleurs installée au Canada depuis son élection, se rapprochant ainsi du tournage de son show.

Donald Trump « aime bien » le Prince Harry

Si l’on ne peut en conclure avec certitude que Meghan Markle a bel et bien snobé Donald Trump lors de sa venue en Grande-Bretagne, ce dernier a exprimé son opinion sur son époux, le Prince Harry, au cours d’un entretien avec Piers Morgan pour le DailyMail. Lorsque le journaliste lui a fait savoir que le Prince avait tenté de convaincre son beau-père, Thomas Markle, le père de Meghan de « donner une chance » au président américain qu’il dit ouvertement détester, Donald Trump a réagit :

J’aime bien Harry. Je ne l’ai jamais rencontré, mais j’ai toujours bien aimé Harry. J’aime bien toute la famille pour être honnête, ils ont une bonne énergie.

Serait-ce une main tendue aux jeunes mariés ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : , ,