Elizabeth II affaiblie : le gouvernement britannique pense déjà au deuil national

Elizabeth II affaiblie : le gouvernement britannique pense déjà au deuil national
La reine d'Angleterre, par son grand âge, connait depuis quelques temps des soucis de santé. Entre fatigue, protocoles à répétition et événements successifs au sein de la couronne, le rythme de la famille royale est épuisant pour cette dernière.

La reine d’Angleterre, , est très appréciée dans son pays et dans le monde. Depuis 1952, elle règne en paix sur son royaume britannique et fait l’unanimité auprès du peuple anglais.

Mais à 92 ans, elle connaît quelques difficultés de santéLa reine qui a accordé sa bénédiction à Meghan Markle doit se reposer.

Au regard de tous ces facteurs, il est donc temps de penser à la succession et à l’organisation d’un deuil national à venir. Et c’est notamment le gouvernement du pays qui s’en chargera.

L’opération répétée du « Castle Dove »

L’opération « la colombe du château » prévoit en effet cette éventualité. Si la reine vient à mourir, il est alors prévu 10 jours de deuil nationaux. 

S’ajoute à cela une batterie d’hommages et protocoles en vue de son enterrement.

Ainsi jeudi 28 juin, The Times nous révèle qu’une réunion a eu lieu à ce sujet. Présidée par un membre du cabinet de Theresa May et quelques ministres, la discussion tournait autour de l’organisation à suivre.

Le ministre de l’intérieur Sajid Javid était présent. La réunion s’est focalisée sur la démarche à suivre le jour d’après sa mort. D’après les médias locaux, l’opération se nomme le « London Bridge ».

Ces préparatifs se sont accélérés en raison de l’âge de la reine et de ses problèmes de santé inquiétant. Elle a même du annuler une sortie officielle en conséquence.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :