Cette photo de la famille royale a changé sa vie

-

Karen Anvil a pris la première photo avec Kate Middleton et Meghan Markle.

Qui a dit qu’il fallait un grand appareil photo pour faire les meilleurs clichés ? Karen Anvil est le parfait contre-exemple avec un cliché incroyable de la famille royale britannique. 

« Joyeux Noël »

Karen Anvil n’a sans doute jamais étudié la photographie. Cette maman britannique de 39 ans était même plutôt en galère financière. Mais une simple photo prise avec son iPhone a permis de tout changer.

Tout se déroule le 25 décembre 2017. Elle se rend ce jour-là aux abords de l’église Sainte-Marie-Madeleine. C’est là que les membres de la famille royale vont à la messe de Noël. C’est aussi la première fois que Meghan Markle est conviée pour participer au repas de Noël. Pourtant, le mariage n’aura lieu que quelques mois plus tard ! Des milliers de personnes sont là pour les voir sortir de l’église dont des dizaines de photographes professionnels. Pourtant, aucun d’entre eux ne fera un meilleur cliché qu’elle. C’est, en effet, le seul moment où Meghan Markle et Kate Middleton sont côte-à-côte. Avec un angle parfait et un bon coup de chance, la mère de famille réussit le cliché parfait. C’est ce qu’elle confie à la BBC.

C’est juste que je suis pleine de vie par nature, j’étais avec ma fille et je me suis un peu emballée, j’imagine. Je venais de brailler «Joyeux Noël !» comme une idiote. J’étais en mode groupie. C’est tout ce que j’ai eu à faire pour qu’ils regardent.

Une aisance financière

La presse mondiale va s’arracher son cliché. Elle sera reprise six fois à la Une et aura le droit à plus de 50 publications, rien qu’au Royaume-Uni.

Ma vie n’est plus la même depuis, explique Karen. Certes, je ne suis pas millionnaire, mais je n’ai plus de dettes et je n’ai plus besoin de cumuler deux jobs. Avant de vendre cette photo, j’ai dû dormir pendant dix mois sur un matelas à même le sol, car je ne pouvais pas m’offrir un sommier. Tout ça, c’est fini. J’ai commencé à rénover ma maison. Je vais pouvoir faire des travaux et ma fille pourra enfin inviter des amis chez nous sans se sentir gênée. Et puis surtout, je vais pouvoir l’aider financièrement à faire ses études d’infirmière, ce qui me rend folle de joie.

Surtout, elle aimerait bien récidiver l’an prochain !

Evidemment, je serai l’année prochaine à Sandrigham et j’espère y apercevoir bientôt un nouveau bébé royal !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : , , ,