Pusha T : Le rappeur poursuit son clash avec Drake en dévoilant sa blackface !

Pusha T : Le rappeur poursuit son clash avec Drake en dévoilant sa blackface !
Le clash entre Pusha T et Drake a pris un nouveau tournant qui ne présente rien de bon pour le rappeur Canadien qui, on n’en doute pas, devrait prochainement contre attaquer.

C’est la guerre déclarée entre Pusha T et Drake. Mais qui a commencé à tirer le premier coup de feu ? Petit retour rapide sur les faits. Sur le dernier album de Pusha T intitulé Daytona paru le 25 mai dernier, le rappeur n’a pas hésité à tacler l’ex petit ami de Rihanna.

Dans son titre Infrared issu de son dernier LP produit par Kanye West, Pusha T s’en est pris à Drake en déclarant :

Ça été écrit comme Nas mais ça vient de Quentin.

Pour rappel, Quentin Miller serait le ghostwritter présumé de Drake. C’est Meek Mill qui avait lâché cette bombe avant que Pusha T ne la reprenne pour son rap.

Drake : Un freestyle contre Pusha T et Kanye West

La réponse de Drake ne s’est pas fait attendre. Le jour même de la sortie de l’album de Pusha T, le célèbre Canadien a posté un son intitulé Duppy Freestyle dans lequel il le dézingue lui et Kanye West, le boss de son label. Il est notamment revenu sur les propos controversés de ce dernier qui avait affirmé que l’esclavage était un choix.

Que penses-tu réellement du « nég** » qui fait tes beats ? […] On entend parler de l’esclavage qui a duré 400 ans. Pendant 400 ans ? Ça ressemble à un choix.

Il s’est moqué des accusations de ghostwritting en rappelant que Kanye West avait déjà fait appel à lui pour lui écrire des textes, notamment dans son album The Life of Pablo. Drake a également déclaré

Tu n’es même pas dans le top 5 des artistes de ton propre label.

Il a terminé en déclarant que son freestyle à son encontre allait booster les ventes de son album Daytona. Sur les réseaux sociaux, il lui a alors adressé la facture pour « assistance promotionnelle et revitalisation de carrière ».

Pusha T : Le rappeur poursuit son clash avec Drake en dévoilant sa blackface !

Pusha T ne se laisse pas faire avec The Story of Adidon

Pusha T ne pouvait pas ne pas répondre à son adversaire. Mardi 29 mai, il a alors publié The Story of Adidon, un rap sur lequel il charge Drake sur l’instrumental de The Story of OJ de Jay-Z. Il n’hésite pas à tout dévoiler et se lâche complétement.

Il affirme que Drake a un enfant caché avec une star du porno (il s’agirait de Sophie Brussaux).

Tu caches un enfant, laisse ce garçon rentrer à la maison. […] Adonis est ton fils et il mérite plus qu’une journée presse avec adidas. Aime ce bébé, respecte cette fille. C’est une star du porno, laisse la faire partie de ton monde.

Pusha T est allé très loin jusqu’à se moquer de la sclérose en plaques de Noah “40” Shebib, le producteur de Drake.

Mais ce qui a sans doute le plus fait parler c’est l’image qu’a choisi Pusha T pour illustrer son titre. Le rappeur a publié une photo de Drake avec une blackface ! La blackface était très utilisée par les comédiens blancs pour caricaturer les esclaves noirs lorsqu’ils n’étaient même pas acceptés dans les théâtres mais y étaient quand même fortement moqués sur scène.

La blackface de Drake

En montrant Drake grimé de la sorte, les propos de ce dernier concernant son inquiétude face à l’avis de Kanye West sur l’esclavage ne résonnent plus de la même manière. Face aux doutes des internautes, Pusha T a affirmé qu’il ne s’agissait pas d’un montage et que la photo aurait été prise par le photographe David Leyes. Il a par la suite publié une autre photo du même shooting afin de prouver sa bonne foi

Pusha T : Le rappeur poursuit son clash avec Drake en dévoilant sa blackface !

Bien que l’on ne connaisse pas encore la provenance de tels clichés, ils dateraient de 2008. Ils auraient été pris pour la marque canadienne de vêtements Too Black Guys. Ils auraient servi à la promotion de la collection Jim Crow Couture qui faisait référence aux lois ségrégationnistes du Sud des États-Unis entre 1876 et 1964.

Affaire à suivre…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : , ,