Les positions pour dormir qui annoncent la fin d’un couple !

Les positions pour dormir qui annoncent la fin d’un couple !
Dormir avec son Jules c’est cool ? Oui, mais pas tout le temps. Certaines positions peuvent révéler une fin du couple proche. Voici tous les détails…

Selon Olga Levancuka, une coach de vie et auteure du livre How to be selfish (Comment être égoïste), certaines positions adoptées pour dormir la nuit peuvent révéler des tensions dans un couple.

C’est lors d’une interview accordée au Dailymail, que la coach aborde ce sujet et invite tous ceux qui sont dans une relation à prêter attention aux positions prises pour dormir. Elle avance qu’il y aurait trois positions qui annonceraient la fin d’un couple.

La cuillère

Une des positions les plus célèbres adoptée par tous les amoureux car elle permet d’être collés l’un derrière l’autre et de se réchauffer. Ce qui est idéal en hiver. Une position qui donne également la sensation d’être protégé. Cependant, lorsque les deux amoureux ne sont pas complètement collés, l’un plus vers l’avant que l’autre ou plus vers l’arrière, l’écart représenterait une déconnexion inconsciente de l’autre.

Dormir sur le torse de l’autre

Position idéale lorsqu’on veut s’endormir en regardant un film à deux. La tête est posée sur l’épaule ou sur le torse de son partenaire. Agréable ? Oui mais selon la coach, lorsque le corps n’est pas collé à celui de son partenaire et qu’un petit espace est présent entre les deux, on recherche de l’indépendance par rapport à l’autre.

Dormir sur le ventre

Selon Olga Levancuka, même si cette position peut être naturelle ou adoptée pour des problèmes de santé, elle peut aussi parfois être le résultat d’autre chose. Ainsi, elle explique :

Dormir sur le ventre protège l’avant de votre corps, ce qui peut indiquer un sentiment d’anxiété ou de vulnérabilité. A moins d’avoir un problème de santé comme des douleurs au cou et de dormir sur le ventre, cette position montre que vous pourriez avoir peur de montrer vos émotions.

Des allégations et des propos qu’il faut peut-être prendre avec un peu de recul. Ce n’est pas parce que vous dormez dans une telle position que cela indique un problème. C’est plutôt la distance d’espace entre vous et votre partenaire. De plus, aucune preuve scientifique sur les théories de la coach n’a été apportée.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :