Peut-on mourir d’un suçon dans le cou ?

Peut-on mourir d’un suçon dans le cou ?
La pratique du suçon peut avoir de terribles conséquences. Un adolescent est mort au Mexique après que sa petite amie lui ait fait un suçon dans le cou. Ce n’est malheureusement pas une première.

Un caillot de sang

En 2016, un adolescent mexicain de 17 ans est mort d’un accident vasculaire cérébral (AVC) après que sa copine lui ait fait un suçon dans le cou. Celle-ci a créé un caillot de sang qui est monté jusqu’au cerveau, causant la mort du jeune homme.

Julio Mecias Gonzalez était en train de dîner avec ses parents lorsqu’il a commencé à convulser. Sa famille a immédiatement appelé les secours. Toutefois, ces derniers, arrivés trop tard, n’ont rien pu faire. Ils ont confirmé que la mort avait été causée par le suçon.

Après l’incident, sa copine de 24 ans n’a plus donné signe de vie. Le journal Hoy Estado de Mexico rapporte que les parents de l’adolescent désapprouvaient cette union en raison de leur différence d’âge. Les journalistes d’ABC ont ajouté que les parents de la victime envisageaient de porter plainte contre la jeune fille pour homicide involontaire.

AVC et infarctus

Ce n’est pas la première fois que ce type d’accident survient. En effet, en 2011, au Mexique, une femme a souffert d’un infarctus du myocarde après un suçon dans le cou. La même année, en Nouvelle-Zélande, une femme d’une quarantaine d’années s’était présentée aux urgences. Son bras gauche était paralysé. Il s’agissait d’une thrombose de la carotide interne et d’un infarctus mineur également provoqués par un suçon dans le cou.

Si vous préférez avoir des relations sexuelles, sachez que c’est tout aussi dangereux. En effet, en Arabie Saoudite, vous risquez d’être punis de mille coups de fouet si vous copulez avec un aspirateur.

Plus sur le sujet