Gonorrhée ou chaude pisse, connaissez-vous réellement cette infection ?

Gonorrhée ou chaude pisse, connaissez-vous réellement cette infection ?
Voir le diaporama
2 Photos
Transmission mère enfant
Gonorrhée ou chaude pisse, connaissez-vous réellement cette infection ?
Transmission mère enfant

GONORRHÉE
Gonorrhée ou chaude pisse, connaissez-vous réellement cette infection ?
GONORRHÉE

GONORRHÉE

Gonorrhée, chaude pisse ou blennorragie, cette infection sexuellement transmissible (IST) est causée par la bactérie Neisseria gonorrhoeae. Une fois dans l’organisme, la bactérie commence à se multiplier et provoque les symptômes typiques de la maladie. La chaude pisse est en recrudescence depuis plusieurs années et prend des allures d’épidémie naissante en France.

La gonorrhée est une infection qui touche plus les hommes que les femmes peut-être parce que les hommes ont des symptômes plus visibles. Chez les femmes, les symptômes n’entraînent aucun signe visible. Cette infection infecte le pénis et le vagin, l’urètre, le rectum, la gorge et quelquefois les yeux. Chez la femme, l’infection peut toucher le col de l’utérus.

Comment attrape-t-on la Gonorrhée ?

La gonorrhée ou chaude pisse est une infection sexuellement transmissible, elle se transmet lors de rapports sexuels non protégés par voies orale, anale ou vaginale avec un partenaire infecté. C’est par l’échange de liquides biologiques et le contact des muqueuses que la gonorrhée se transmet. Elle est rarement transmise par cunnilingus.

La gonorrhée peut également toucher les nouveaux-nés lors de l’accouchement. Si la mère est infectée, elle peut la transmettre au bébé au moment de l’expulsion provoquant une infection oculaire.

Quels sont les symptômes de la Gonorrhée ?

Les symptômes de la Gonorrhée se manifestent entre 2 et 5 jours après l’infection et prés de dix jours pour une femme. D’ailleurs, chez les femmes, l’infection passe inaperçue dans plus de la moitié des cas, n’entraînant aucun signe particulier (asymptomatique).

-Chez les hommes

Urétrite (inflammation de l’urètre) qui apparaît en général 4 à 20 jours après la contamination. L’urétrite se manifeste par une urine jaunâtre, abondante, tachant le linge avec éventuellement des brûlures à la miction. D’où le nom familier de “chaude-pisse”. De plus, les testicules peuvent être enflés. Attention en cas de non traitement, la Gonorrhée peut mener à une stérilité chez l’homme.

Chez les femmes

L’infection va provoquer des pertes blanches (leucorrhées) ou d’autres inflammations locales comme une cystite, notamment au niveau du système urinaire. Une miction douloureuse, des douleurs abdominales, des douleurs pelviennes et parfois des saignements vaginaux entre les règles. Attention en cas de non traitement, la Gonorrhée peut mener à une stérilité chez la femme.

Quels traitements pour soigner la Gonorrhée?

La gonorrhée est traitée avec des antibiotiques en dose unique par voie orale ou par une injection intramusculaire. Mais depuis quelque temps, on s’aperçoit que des résistances sont apparues pour certains antibiotiques devenus inefficaces comme les pénicillines ou les tétracyclines. Le médecin y associe systématiquement un traitement contre les chlamidiae car les deux infections sont souvent liées. Pour les nouveaux-nés en cas d’infection à la Gonorrhée, juste après l’accouchement, l’enfant nouveau-né reçoit des gouttes de rifamycine dans les yeux afin de soigner une possible gonorrhée.

Bien évidemment, n’oubliez pas de vous protéger avec des préservatifs pour éviter de contracter des iST dont la Gonorrhée. Et en cas de doute sur une possible contamination, allez directement consulter un professionnel.

Plus sur le sujet

Potins.net