Et si vous preniez une pause masturbation… au travail ?

Et si vous preniez une pause masturbation… au travail ?
C'est ce que vous conseille une chroniqueuse sexualité de façon très sérieuse. On vous explique.

Vous vous souvenez de la dernière journée difficile que vous avez eu à votre travail ? Peut-être un moment de stress intense durant lequel vous aviez besoin de vous relaxer. Si c’est le cas, Nadia Bokody a la solution pour vous : la masturbation.

Masturbation vs Cigarette

Cette chroniqueuse spécialisée dans les thématiques de sexualité fait cette proposition très particulière dans les colonnes de la revue She Said. Et elle explique très sérieusement faire des pauses masturbation au travail pour relâcher la pression.

Alors que mes collègues prennent une bouffée de leur vapoteuse ou qu’ils font la queue pendant 10 minutes pour avoir un latté à la citrouille de chez Starbucks, moi je me masturbe

détaille la jeune femme de 34 ans. Elle explique même sa méthode, rendue facile par le fait qu’elle vit proche de son travail.

 

Si c’est l’heure du lunch, je peux rentrer chez moi pour une petite fête avec mon vibrateur (les avantages de vivre à distance de marche du bureau), mais une fois  de temps en temps, je ne peux pas attendre si longtemps, je vais aux toilettes, je mets mes écouteurs et je me roule la bille [NDLR; se masturber] silencieusement jusqu’à ce que mon stress soit atténué.

Et si vous pensez que c’est un peu trop bizarre, elle s’appuie en fait sur des études scientifiques.

Une étude publiée dans le Journal of Sexual Medicine a révélé que les orgasmes sont meilleurs pour le cerveau que les exercices mentaux classiques, comme le Soduku et les mots croisés.

Une réponse idéale pour votre patron s’il vous surprend dans les toilette du travail…

Plus sur le sujet