Anvers : Quand un jeune homme de 26 ans emploie les grands moyens pour perdre sa virginité !

Anvers : Quand un jeune homme de 26 ans emploie les grands moyens pour perdre sa virginité !
Ilyas Baert est un jeune homme de 26 ans sans histoire. Mais récemment, ce dernier s'est fait remarquer parmi les médias. Découvrez pourquoi...

Âgé de 26 ans, le jeune homme vit très mal un complexe… celui de ne toujours pas avoir perdu sa virginité ! Celui qui rêve de jeunes femmes blondes et élancées va devoir peut-être revoir ses objectifs à la baisse. En effet, après de nombreux speed-datings, de rencontres en ligne ou via des amis, les solutions semblent épuisées.

Un cas non isolé !

Lui qui ne souhaite pas vivre une relation d’un soir ou payer des prostituées pour l’occasion est très exigeant quant à l’apparence de sa partenaire. Il confiait au magazine local, la Gazet van Antwerpen vouloir prendre les choses en main.

J’ai horreur des coups d’un soir. Je suis vraiment à la recherche de quelqu’un avec qui le courant passe et avec qui je peux construire un avenir. Le speed dating, la présentation via des amis, les sites de rencontres en ligne… Rien n’a marché. Chaque rencard ne dépasse pas le stade de l’amitié. Selon moi, bon nombre de ces initiatives sont tout simplement de l’arnaque.

Selon les statistiques de Sensos, il y aurait au moins un homme sur dix dans cette tranche d’âge à être vierge et avoir un grand sentiment de frustration, de honte à ce propos.

La virginité chez les hommes, toute une histoire…

Pourtant pas de quoi paniquer ! Que ces soit pour les hommes ou les femmes, la virginité ne devrait pas être tabou et le fait d’être encore vierge encore moins.

J’ai le sentiment que c’est maintenant ou jamais. Les années filent. Je travaille comme critique dramatique dans le domaine théâtral et musical. Avant cela, j’ai bossé dans les relations publiques. C’est là que j’ai appris l’impact médiatique que peut avoir une information. Alors, pourquoi pas maintenant? Et qui sait, peut-être vais-je aussi briser un tabou.

Selon Rika Ponnet, sexologue de formation et spécialiste de la médiation relationnelle, la première fois est très importante dans le passage vers la vie adulte.

Beaucoup de personnes n’osent pas avouer qu’elles sont encore vierges. Cela a un effet paralysant. Comme leur regard sur la situation est négatif, cela augmente l’anxiété. Comment en parler lors d’un rendez-vous? La crainte de la réaction de l’autre est toujours là.

Le conseil de Potins, ne vous pressez pas pour passer à l’acte. Les expériences viendront au moment voulu !

Plus sur le sujet