Yves Saint Laurent : Hedi Slimane claque la porte

Yves Saint Laurent : Hedi Slimane claque la porte

La maison de prêt-à-porter de luxe Yves Saint-Laurent a annoncé vendredi 1er avril le départ de son directeur de la création et de l’image, Hedi Slimane, au terme d’une mission de quatre ans. Son successeur n’a pas encore été nommé.

Non, ce n’est pas un poisson d’avril ! Hedi Slimane a bien décidé de quitter la direction de la création de la marque Yves Saint-Laurent (groupe Kering – ex groupe Printemps Pinault La Redoute).

Hedi Slimane, 47 ans, avait pris la suite de l’italien Stefano Pilati. Deux mois après sa nomination, il avait rebaptisé les collections de prêt-à-porter Saint-Laurent Paris (jusque là vendues sous la marque Yves Saint Laurent).

Ce départ, qui alimente les rumeurs depuis plusieurs semaines, aurait été négocié depuis plus d’un an. Après quatre ans passé à la tête de la création, Hedi Slimane est parvenu à presque tripler le chiffre d’affaires de la marque : le faisant passer de 353 millions d’euros avant son arrivée en 2011 à 974 millions d’euros l’an dernier.

Il a réussi cette fulgurante progression en misant sur le prêt-à-porter (qui représente un quart du chiffre d’affaires), alors que les maisons concurrentes concentraient leurs efforts sur la maroquinerie ou les accessoires pour gagner la bataille.

Il a imposé, entre autre, les pantalons slims et des silhouettes fines et monochrome.

Ce qu’a accompli Yves Saint Laurent ces quatre dernières années restera comme un chapitre unique dans l’histoire de la Maison.

A déclaré François-Henri Pinault, le patron de Kering, propriétaire de la marque. Alors pourquoi quitter la prestigieuse maison de couture en plein succès ?

Hedi Slimane aurait souhaité partir notamment à cause d’un différent qui l’oppose à Yves Saint Laurent beauté, filiale de l’Oréal, qui détient les contrats de licence des cosmétiques et des parfums Saint Laurent. A son arrivée, le jeune créateur a cru avoir une totale liberté sur l’ensemble de la direction artistique des produits estampillés Saint Laurent (cosmétiques inclus). Or, l’intransigeant styliste n’est pas parvenu à imposer sa vision sur les campagnes de publicité (il les souhaitait très rock, androgyne et tout en noir et blanc).

De plus d’autres folles rumeurs expliquent ce départ : l’une d’elle annonce que le designer serait le parfait successeur à Karl Lagerfeld chez Chanel. D’autres encore disent que Hedi Slimane va se consacrer à ses activités photographiques, notamment avec son Hedi Slimane Diary ; un journal de photographie en ligne consacré à la scène musicale.

Bref, tout ceci est du passé et nul doute que Hedi Slimane reviendra rapidement nous éblouir avec de nouveaux projets.

Plus sur le sujet

Répondre

Votre adresse email n'est pas publique.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Potins.net