Un sweat qui stigmatise les gros fait polémique

Un sweat qui stigmatise les gros fait polémique
La marque Revolve a mis en vente un sweat-shirt au message jugé offensant par les internautes.

Bad buzz garanti pour la marque Revolve qui a mis en vente sur son site web un sweat qui proclame “Être gros n’est pas beau, c’est une excuse”. Les internautes se sont déchaînés.

L’objectif était de dénoncer

C’est un message pour le moins discutable qui a été repéré sur un sweat de la boutique en ligne de la marque Revolve. Vendu tout de même 162 dollars, il fait partie d’une collection plutôt orientée luxe conçue en partenariat avec  l’actrice Lena Dunham, les mannequins Emily Ratajkowski, Cara Delevingne, Suki Waterhouse et Paloma Elsesser. Bref, un beau casting.

Si le message peut paraître provocant, c’est parce que selon la marque, l’objectif était de dénoncer les commentaires “les plus abusifs” qu’avaient entendu ces cinq femmes dans leurs carrières. Celui-ci aurait été imaginé par Paloma Elsesser, mannequin grande taille. C’est d’ailleurs ce qu’indique un message écrit en petit caractère sur le pull.

Mais, les internautes n’ont pas du tout apprécié le message comme le mannequin Tess Holliday.

Revolve est suivie par des très jeunes femmes et cela perpétue l’idée toxique que notre valeur est liée à notre poids. Ils n’ont jamais dû me voir parce que je suis grosse et belle.

Face à la polémique, la marque a retiré le sweat de la vente.

 

Plus sur le sujet