Le premier hijab de sport lancé par Nike divise la toile

Le premier hijab de sport lancé par Nike divise la toile
La marque Nike vient de commercialiser le tout premier hijab de sport. Disponible depuis ce vendredi, le Nike Pro Hijab divise les internautes.

Après la première poupée Barbie voilée, c’est au tour du Nike Pro Hijab de provoquer de vives discussions sur le net. En effet, annoncé en juin dernier, le premier hijab spécialement conçu pour les athlètes de haut niveau est désormais en vente.

Une prise de conscience en 2012

Lors des Jeux Olympiques de Londres en 2012, la coureuse saoudienne Sarah Attar concourt en portant le voile. La plupart des sportives s’entraînent en portant un hijab traditionnel, non adapté aux fortes températures et à la sudation.

Nike prend alors conscience des besoins des femmes voilées dans le sport de haut niveau et leur dessine un équipement adéquat. Sur le site internet de la marque, il est écrit :

En fournissant aux athlètes musulmanes les produits les plus révolutionnaires, Nike aspire à servir les pionnières d’aujourd’hui et d’inspirer davantage de femmes et de filles dans la région qui font face à des obstacles et qui ont un accès limité au sport

Un vêtement adapté aux sportives professionnelles portant le voile

En vente depuis le 1 er décembre, ce sont des athlètes professionnelles qui ont incarné le produit dans la campagne publicitaire. En effet, on peut voir la patineuse artistique, Zahra Lari ; Zeina Nassar, une boxeuse allemande ; ainsi que l’haltérophile émirienne Amna Al Haddad porter le Nike Pro Hijab.

J’ai essayé plusieurs types d’hijabs de sport auparavant, mais ils ne m’ont jamais convenu. Le hijab de sport parfait doit être léger, respirable et bien tenir. Je me déplace très vite sur la glace et je ne peux pas utiliser mes mains pour l’ajuster constamment

raconte Zahra Lari à Vogue UK.

En effet, le Nike Pro Hijab, disponible en noir, en gris et en bleu marin est fait en tissu « Nike Pro power mesh », qui permet à la peau de respirer et s’adapte facilement à la tête de la femme qui le porte. De plus, il est offert en deux tailles (XS/S et M/L) et se vend 35 $US.

Quand j’ai commencé ma carrière de patineuse artistique, on me retirait des points car j’étais couverte. Les juges n’avaient jamais vu des patineuses voilées avant mais je suis fière de dire qu’aujourd’hui les femmes portant le hijab peuvent faire du patin sans peur. Je veux que le monde sache que les athlètes des Emirats sont des femmes fortes et pleines de confiance en elles qui savent ce qu’elles veulent et travaillent très dur pour accomplir leur but.

Ajoute Zahra Lari.

Sur Twitter, le débat fait rage

Sur les réseaux sociaux, beaucoup ont jugé le Nike Pro Hijab comme étant un retour en arrière concernant les droits des femmes.

Tandis que d’autres internautes se félicitent de cette commercialisation.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Plus sur le sujet

Potins.net