Découvrez le premier mannequin transgenre qui milite pour défiler pour Victoria’s Secret

Découvrez le premier mannequin transgenre qui milite pour défiler pour Victoria’s Secret
Leyna Bloom s'est lancé un défi de taille. Elle souhaite devenir le premier mannequin noir transgenre à défiler pour Victoria's Secret. Une initiative encouragée par de nombreux internautes et qui pourrait bien attirer l'attention de la marque.

La marque Victoria’s Secret a souvent été critiquée pour son manque diversité parmi ses modèles. La marque fait souvent appel à des jeunes femmes blanches et (très) minces. Les mannequins noirs ou asiatiques sont (trop ?) peu nombreux à représenter la firme et l’un d’entre eux a décidé de faire changer tout ça.

Leyna Bloom a choisi Twitter pour se faire remarquer et cela lui a plutôt réussi. Elle veut être le premier mannequin noir transgenre à défiler pour la célèbre marque de lingerie. Retweeté plus de 30 000 fois, par des anonymes et des médias internationaux, sa publication pourrait bien attirer l’attention de Victoria’s Secret.

À la regarder, on peut être sûr que la jeune femme devrait avoir toutes ses chances. Mais les grandes marques en général se sont presque toujours montré frileuses lorsqu’il était question de mettre en avant des mannequins transgenres.

Des mannequins sous-représentés

Leyna Bloom avait déjà déploré sur les réseaux sociaux la supériorité en nombre des mannequins blancs lors du défilé Victoria’s Secret de novembre 2017, à Shangaï :

C’est comme si chaque fois qu’ils ajoutaient ne fille de couleur, ils ajoutaient une autre fille blanche. L’année prochaine, ils doivent caster des modèles trans et grande taille de toutes origines, pas seulement des caucasiennes.

 

 

Bien que les mentalités commencent à changer concernant les genres et les stéréotypes dans le milieu exigeant de la mode, aucun mannequin transgenre n’a encore été élevé au rang d’égérie. Leyna Bloom, comme d’autres depuis peu, a fait la une du magazine Vogue India et a défilé pour de nombreux créateurs. Elle expliquait néanmoins à Yahoo Lifestyle être régulièrement sollicitée mais être lucide sur le fait que sa transition soit un frein pour certaines marques :

Je reçois des propositions de jobs assez régulièrement. Mais il me semble que pour certaines grandes marques, choisir un mannequin trans noir est un vrai défi. Je ne sais pas pourquoi c’est si difficile pour elles de donner une chance. Le changement ne se fait pas du jour au lendemain.

 

Souhaitons-lui d’être parmi les premières à mettre la pierre à l’édifice d’un combat qui s’annonce rude.

 

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :