Miss Bumbum : L’élection des plus belles fesses du Brésil vire au pugilat

Le concours de « Miss Bumbum », les plus belles fesses du Brésil, a viré au pugilat, lundi dernier. Jalouse, l’une des perdantes a arraché l’écharpe de la gagnante.

La finale de l’élection de Miss Bumbum a viré au pugilat lundi dernier, le 5 novembre 2018, à Rio Grande do Sul, au Brésil. En effet, après la victoire d’Ellen Santana, âgée de 31 ans, Aline Uva a traversé le podium afin de lui arracher son écharpe et son titre de plus belles fesses du pays.

Des implants fessiers

La perdante, âgée de 27 ans, a ensuite crié sur scène que les fesses d’Ellen n’était pas naturel et bourré de silicone :

J’ai respecté toutes les règles du concours. Mes fesses sont vraies. Mais son derrière à elle est en plastique ! Cette élection est une farce.

Choquée, la grande gagnante a déclaré au média brésilien UOL :

J’ai été très surprise. Tout s’est passé très vite. J’étais très nerveuse. J’allais lui sauter dessus, mais j’ai respiré profondément. Je voulais me battre, puis je me suis dit que ça serait lui accorder trop d’importance. Je me suis donc mise à danser avec le drapeau du Brésil pour ne pas me rabaisser.

La perdante a également déclaré que son derrière mesurait 110cm, soit plus 5cm que celui de la gagnante, et que le vote du jury avait donc été truqué.

Plus sur le sujet