#CharlieHebdo : Luz noie sa peine dans une BD

#CharlieHebdo : Luz noie sa peine dans une BD

Son retard l’a sauvé de la tuerie de Charlie Hebdo, il n’y trouve, logiquement, aucun soulagement pour autant. Depuis le 7 janvier dernier, Luz vit un cauchemar au quotidien après la perte de ses amis les plus chers au nom de la liberté d’expression. Il en a écrit une BD.

La plupart auraient écrit, Luz a lui dessiné. Comme Charb, Cabu et autres Wolinski, Tignous et Honoré, Luz a tout fait passer par le dessin. C’est encore le cas après ce drame datant d’il y a près de trois mois dans les locaux de Charlie Hebdo, dans le nord-est de Paris.

Pour noyer sa peine, il a écrit une bande-dessinée dans laquelle on trouvera tout ce qui a fait le charme de Charlie Hebdo ces dernières années.

Y a du Charlie dedans, bien sûr, mais aussi y a du Charb, y a du Cabu, y a du sexe, y a de la musique, y a du Reiser, y a du Feiffer, y a du Franquin, y a de la police, y a du rouge, y a de l’enfance, y a du rire, y a pas de chanson française, y a du rock, y a du roll, y a des yeux rouges et y a du rire, y a un pigeon, y a de la poésie, y a du Gébé, y a de la pluie, y a du soleil.

Décrit notamment l’éditeur de cette oeuvre qui paraîtra le 21 mai prochain et qui s’intitulera Catharsis.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :