Charb : Le livre posthume du dessinateur est disponible en libraire

Charb : Le livre posthume du dessinateur est disponible en libraire

Le dessinateur Charb venait de terminer l’écriture d’un livre avant le drame qui s’est déroulé à Charlie Hebdo le 7 janvier dernier. Cet ouvrage qui répond aux critiques qui ont pu être adressées au journal satirique lors notamment de la publication des caricatures de Mahomet est disponible en librairie ce jeudi 16 avril.

Le mercredi 7 janvier 2015, le dessinateur et journaliste Charb était tué dans l’attentat contre Charlie Hebdo. Onze autres personnes, parmi lesquelles les dessinateurs Wolinski, Cabu, Honoré et Tignous, ont trouvé la mort lors de cet attentat. Un peu plus de quatre mois après le drame qui a bouleversé des millions de français, le livre posthume du Charb est disponible en librairie ce jeudi 16 avril, ainsi que le rapporte L’Obs.

Car le dessinateur et directeur de la publication de Charlie Hebdo venait de terminer l’écriture de cet ouvrage, baptisé Les échappées, lorsqu’il a trouvé la mort en janvier dernier. Ce livre a pour but de répondre à ceux qui ont critiqué le journal satirique Charlie Hebdo. Le titre du livre est d’ailleurs sans appel à ce sujet et ne laisse aucun doute concernant les écrits du dessinateur :

Lettre ouverte aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes.

Ce mercredi 15 avril, L’Obs a publié des extraits de cet ouvrage qui s’annonce explosif. Dans ces passages du livre, l’on découvre notamment que Charb accuse l’ensemble ou presque de la presse d’avoir fait une mauvaise publicité aux caricatures de Mahomet publiées dans Charlie Hebdo. Et ce n’est pas tout, Charb s’attaque également à Nicolas Sarkozy, reprochant à l’ancien président de la République d’avoir libéré la parole raciste.

Nul doute que cet ouvrage posthume signé Charb risque de susciter de nombreuses réactions dans les prochaines semaines et qu’il risque de rencontrer en franc succès en librairies, à l’instar des ouvrages écrits par Wolinski, Tignous et Cabu.

Plus sur le sujet

Hashtag(s) liés à cet article :