Vanity Fair abuse de Photoshop et c’est très drôle

Vanity Fair abuse de Photoshop et c’est très drôle
Voir le diaporama
1 Photos
Vanity Fair abuse de Photoshop et c’est très drôle
Vanity Fair abuse de Photoshop et c’est très drôle
Vanity Fair abuse de Photoshop et c’est très drôle

Vanity Fair a dévoilé la Une de février son édition américaine. On y découvre les 12 célébrités hollywoodiennes du moment, mais pas que...

Chaque mois de février, Vanity Fair consacre sa Une aux stars hollywoodiennes ayant marqué l’actualité. Cette année, le magazine a choisi de mettre en avant les acteurs ayant activement soutenu le mouvement #MeToo. Nicole Kidman, Jessica Chastain, Tom Hanks, Zendaya : la photo a de quoi faire rêver. Malheureusement pour eux les internautes ont les yeux partout. Ainsi, ils ont vite repéré que la photo avait (mal) été retouchée sur Photoshop.

En effet, à y regarder de plus près, l’actrice Reese Whitherspoon a trois jambes, tandis que la célèbre animatrice Oprah Winfrey se retrouve avec trois mains.

Epic fail !

Échec cuisant donc pour cette couverture qui se voulait glamour. Les stars elles-mêmes se sont amusées de la situation sur Twitter. Ainsi, Reese a tweeté :

Bon, tout le monde le sait maintenant… J’ai trois jambes. J’espère que vous m’acceptez encore pour ce que je suis.

Ce à quoi Oprah  à répondu :

J’accepte ta troisième jambe. Tout comme je sais que tu acceptes ma troisième main.

Devant l’évidence, impossible de nier ! Si le magazine a prétendu que la troisième jambe de Reese Whitherspoon était en fait la doublure de sa robe, ils n’ont trouvé aucun argument pour la main d’Oprah. C’est donc avec dérision qu’ils ont déclaré :

Comment peut-on attendre qu’elle gère tout avec juste deux mains ?

Comme quoi ils ont de l’humour chez Vanity Fair !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,
Potins.net