Royal Air Maroc : Un avion escorté par deux Rafale parce qu’un passager ne pouvait pas aller aux toilettes

Royal Air Maroc : Un avion escorté par deux Rafale parce qu’un passager ne pouvait pas aller aux toilettes
Un passager à bord d'un avion est entré dans une colère noire après que l'accès aux toilettes de l'engin lui ait été refusé. Le personnel à bord de l'avion a eu peur d'une menace terroriste ou d'un détournement.

La réaction était peut-être quelque peu disproportionnée. Lors d’un vol entre Casablanca et Paris, un homme semblait avoir une envie très pressante. Mais, on lui a refusé l’accès aux toilettes. Résultat ? Une colère noire et deux avions de chasse. On vous explique.

Il essaie de forcer le passage jusqu’au cockpit

Si vous avez déjà pris l’avion, vous connaissez la règle. Il est interdit d’aller aux toilettes pendant le décollage ou l’atterissage,ou encore pendant les turbulences. Une question d’organisation mais aussi de sécurité. Mais, cet homme à bord d’un avion de la compagnie Royal Air Maroc en direction de Roissy ne voulait rien savoir. Il décide donc de forcer le passage jusqu’à la classe affaires.

Le personnel de bord lui demande de retourner en classe économique. Mais, l’homme, français, ne veut rien savoir. Il hausse le ton et demande à parler avec le « patron » relate LCI. Le passager frappe à la porte du cockpit et menace le personnel de bord. Suffisant pour que le pilote active l’alarme. L’armée française réagit alors en ordonnant le décollage de deux avions de chasse Rafale. Ceux-ci escortent l’avion jusqu’au tarmac de Roissy. C’est là que l’homme a finalement été interpellé. Il devra comparaître devant le tribunal de Bobigny en décembre.

Plus sur le sujet