Quelqu’un utilise les photos de leur bébé malade pour arnaquer des gens

Quelqu’un utilise les photos de leur bébé malade pour arnaquer des gens
Rachael a vécu un premier drame quand son enfant a été diagnostiqué avec une maladie rare. Mais les choses ne se sont pas arrêtées là.

En 2017, Rachael a donné naissance à une petite fille nommée Mackenzie. Mais là où tout aurait du bien se passer, les parents ont découvert que l’enfant était touché par la maladie de Werdnig-Hoffmann relaie Closer. Il s’agit d’une maladie neuromusculaire, dégénérative et surtout incurable.

Sensibiliser à la maladie

La mère de famille utilise alors Instagram comme défouloir. Un espace sur lequel elle peut parler de sa fille, des difficultés de la famille et sensibiliser le grand public sur cette maladie.

Elle y raconte comment sa fille commence à souffrir d’insuffisance respiratoire, de troubles de la succion ou encore de digestion. Elle anime son compte avec des photos de la petite fille. Pour qu’elle puisse profiter de sa courte vie, ils la font voyager à travers l’Australie. L’enfant meurt finalement à l’âge de 7 mois et 11 jours.

Mais le drame de la famille ne s’arrête pas là. Les parents éplorés découvrent que leurs photos ont été utilisées sur Internet pour soutirer de l’argent en jouant la carte de l’émotion :

Des usurpateurs ont appelé ma fille « Sophie » et ont demandé de l’argent aux gens pour lui venir en aide ; de nombreuses personnes ont donné de l’argent en pensant faire une bonne action ! Mais nous n’avons jamais demandé un centime !

Rachael découvre une cinquantaine de détournements de photos. Une lutte sans fin puisque chaque profil fermé ouvre à nouveau sous un autre nom.

Plus sur le sujet