Les préservatifs Merci pour ce moment : Une initiative qui ne séduit pas

Les préservatifs Merci pour ce moment : Une initiative qui ne séduit pas

Le retour des Jeunes Républicains (autrefois UMP) sur le devant de la scène politique fait couler beaucoup d’encre. En retrait depuis trois ans, ils ont voulu marquer le coup avec une opération de com’ ratée. 

Les Jeunes Républicains profitent de la période des vacances d’été pour sillonner la France à bord de la caravane des Alpes-Maritimes. Au programme : s’attirer les faveurs des français, parler actualité et avenir mais également une distribution de préservatifs. Mais pas n’importe lesquels. Ces derniers délivrent un message fort :

Merci pour ce moment.

Vous l’aurez compris. Un clin d’oeil moqueur au titre du best seller de Valérie Trierweiler qui s’est écoulé en quelques jours et qui est devenu un succès international. L’ex Première Dame de France réglait ses comptes avec le chef de l’Etat. L’ex de François Hollande avait défrayé la chronique avec la sortie inattendue de son livre. Si les Jeunes Républicains ont tenté de faire un buzz avec les préservatifs estampillés Merci pour ce moment, il semble que cette opération ne séduit vraiment pas. Ils ont toutefois réussi à faire parler d’eux.

Attaqués et critiqués de toutes parts sur les réseaux sociaux, les Jeunes Républicains ont aussitôt réagi. Lors d’une interview accordée au Figaro, ils se défendent et expliquent que

ce genre d’objet attire l’oeil, que c’est moins agressif qu’un tract et que les préservatifs permettent d’engager la conversation sur des sujets de fond.

D’autres branches des Jeunes Républicains se sont désolidarisées de cette initiative. Une initiative au départ simple et efficace mais qui s’est avéré être au final un bad buzz. Merci qui ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :