Miss Bumbum 2016 : Une photographie des candidates choque les catholiques au Brésil

Miss Bumbum 2016 : Une photographie des candidates choque les catholiques au Brésil
Voir le diaporama
3 Photos
Miss Bum Bum 2016  Une photographie des candidates choque les catholiques au Brésil
Miss Bumbum 2016 : Une photographie des candidates choque les catholiques au Brésil
Miss Bum Bum 2016 Une photographie des candidates choque les catholiques au Brésil

Miss Bum Bum 2016  Une photographie des candidates choque les catholiques au Brésil
Miss Bumbum 2016 : Une photographie des candidates choque les catholiques au Brésil
Miss Bum Bum 2016 Une photographie des candidates choque les catholiques au Brésil

Miss Bum Bum 2016  Une photographie des candidates choque les catholiques au Brésil
Miss Bumbum 2016 : Une photographie des candidates choque les catholiques au Brésil
Miss Bum Bum 2016 Une photographie des candidates choque les catholiques au Brésil

Alors que la candidate Erika Canela, Miss Bahia, vient de remporter l’édition de Miss Bumbum 2016, une polémique liée au concours a fait beaucoup de bruit au Brésil cette année. D’après des informations du "Daily Mail", une séance photo artistique pour la finale du concours a choqué les catholiques du pays. Le concours s’est retrouvé en pleine tourmente il y a quelques semaines à peine.

Erika Canela est la grande gagnante de l’édition de Miss Bumbum 2016. Ce concours de beauté ne dispose pas des mêmes critères que Miss France ou Miss Univers. Cette compétition existe depuis six ans. Il s’agit de récompenser la femme aux plus belles fesses du Brésil parmi 27 finalistes. La grande gagnante remporte une coquette somme d’argent et un contrat prestigieux dans le mannequinat.

Ce concours d’un goût douteux et assez sexiste souligne l’appétence des Brésiliens pour le culte du corps parfait et sublimé. La chirurgie esthétique est une pratique très répandue au Brésil et les candidates de Miss Bumbum ne doivent pas avoir subi la moindre intervention chirurgicale sous peine de disqualification. Des participantes au concours de cette année se sont accusées mutuellement d’avoir eu recours au bistouri et à la pose d’implants fessiers.

Mais la polémique du concours de l’édition 2016 concerne l’une des séances photos orchestrées pendant la compétition. Pour promouvoir l’élection de Miss Bumbum, les organisateurs ont proposé aux candidates une mise en scène téméraire et grivoise sur le plan de l’image et sur la référence assumée.

Le concours de Miss Bumbum 2016 va-t-il trop loin ?

Ce cliché controversé a choqué la communauté catholique au Brésil. La photographie est une reproduction sexy et très osée de La Cène, la peinture de Léonard De Vinci évoquant le dernier repas du Christ entouré de ses disciples avant sa crucifixion. Huit candidates de Miss Bumbum sont assises à une longue table, en petite tenue (des bikinis orange), dans des postures évoquant clairement La Cène et le dernier repas du Christ. Dans un pays où la religion occupe une place importante dans le cœur des Brésiliens, cette image a choqué un grand nombre de croyants et a pu être jugée par certains comme blasphématoire.

Miss Bum Bum 2016 Une photographie des candidates choque les catholiques au Brésil

Le Père Clesio Vieira du diocèse Volta Redona de Rio de Janeiro a témoigné et a exprimé la grande offense ressentie par les Catholiques du pays :

Tout le monde en parle. Les frontières entre l’éthique et le respect sont rompues et tout ça au nom de l’argent. Ce n’est pas de la créativité, c’est de la vulgarisation du sacré et c’est profondément irrespectueux.

De plus, Babalawo Ivanir dos Santos, membre de la commission contre les intolérances religieuses au Brésil, a lui aussi été indigné par ce cliché et a tenu à défendre le rôle des femmes dans la société brésilienne :

Les femmes doivent être valorisées pour leur rôle d’épouse, de mère, pour leur profession et pour leurs qualités intellectuelles et culturelles.

Des regrets

La concurrente placée au centre de la photo est la candidate de l’état de Ceara, Daiana Fegueredo. La malheureuse aspirante au titre de Miss Bumbum 2016 a été très critiquée pour cette position centrale l’assimilant à Jésus. La polémique a pris tellement d’ampleur que les médias brésiliens se sont emparés de l’affaire. Ils ont aussi tenu à faire témoigner Daiana Fegueredo. La jeune femme a tenu à s’excuser auprès des Brésiliens et des catholiques. Même si les responsables à blâmer seraient plutôt les organisateurs et non les candidates, la représentante de l’état de Ceara a dit « regretter » d’avoir accepté ce rôle du Christ, d’occuper la place centrale sur la photo :

J’ai fait cette photo à cause de mon contrat. Mais je n’ai pas aimé cette séance photo et je n’étais pas contente d’y participer. […] Je comprends que les gens soient en colère car même moi je le suis et pourtant j’apparais sur l’image. Pour moi, c’est un blasphème. Je me sens vraiment mal au fond de moi. Je suis catholique pratiquante. […] J’ai du mal à dormir et je n’arrête pas d’y penser. J’ai déjà demandé pardon à Dieu et je demande le pardon de tout le monde. Nous sommes allées trop loin. Nous avons participé à un très grand pêché.

Danny Morais, la candidate pour l’état de Santa Catarina, a témoigné elle aussi dans les médias de son étonnement et de son incompréhension face à cette mise en scène dans le cadre d’un concours de beauté. Elle est profondément choquée également et s’excuse d’avoir offensé les catholiques du monde entier :

Après la séance photo, j’étais pleine de remords. […] Je pense que l’on peut être dans la controverse et faire quelque chose d’osé mais d’une autre manière, pas en utilisant le nom de Dieu, pas en utilisant une histoire extraite de la Bible.

Miss Bum Bum 2016 Une photographie des candidates choque les catholiques au Brésil

Le directeur du concours, Cacau Oliver, a tout orchestré et a tenté – par ce biais étonnant, provocateur, d’assez mauvais goût et choquant aux yeux des catholiques – de médiatiser l’événement et de faire parler de la compétition de Miss Bumbum 2016 au maximum :

C’était la dernière réunion des candidates avant la grande finale. Cela m’a rappelé la Cène, le dernier repas du Christ, quand Jésus a été trahi par Judas, à cause de la jalousie. Qu’on le veuille ou non, la femme avec le plus de votes est aussi la cible de la jalousie. Elle est celle que toutes les autres veulent crucifier.

C’est le vote du public par téléphone qui avait plébiscité Daiana Fegueredo. Cela avait conduit les organisateurs à la placer au centre de la mise en scène controversée. Elle était la grandissime favorite de l’élection.

Une victoire ratée

Cette vive polémique religieuse lui a coûté la victoire et la couronne finale. C’est Erika Canela qui a été élue Miss Bumbum 2016.

Miss Bum Bum 2016 Une photographie des candidates choque les catholiques au Brésil

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.
Potins.net